voyant batterie tableau de bord

Encore appelé témoin de charge, le voyant de batterie est présent sur le tableau de bord de tout véhicule. Il indique un mauvaise charge ou un mauvais fonctionnement de la batterie. Ce voyant n’est allumé que lorsque la batterie n’est pas assez approvisionnée en énergie par le système de charge. Il s’agit ici d’une tension supérieure à 12,6 ou 13 volts en fonction des véhicules.

Plusieurs choses peuvent être à l’origine du déclenchement de cet avertissement. Il est donc essentiel d’agir pour être sûr que vous avez une connaissance réelle du problème avant de procéder au remplacement des pièces. Le processus de dépannage peut être plutôt facile, mais il existe certaines questions auxquelles seul un mécanicien qualifié devrait pouvoir apporter des réponses.

Si le problème paraît complexe, ou si l’évolution du dépannage devient intimidante, n’hésitez pas à contacter un mécanicien dans les plus brefs délais, afin qu’il procède à une inspection. Quoi qu’il en soit, voici quelques conseils à mettre en oeuvre lorsque votre voyant de batterie s’allume.

Comment réagir lorsque le voyant est allumé ?

Lorsque vous mettez pour la première fois votre véhicule en marche, avec le moteur éteint, il est tout à fait normal que le voyant de la batterie s’allume. Si ce dernier s’allume pendant que le moteur et le véhicule sont en marche, cela voudrait dire que le système de charge est défectueux. La première étape consiste à éteindre tout ce qui consomme de l’énergie.

Si le voyant est allumé, alors il y a encore suffisamment de batterie pour ravitailler la voiture, mais peut-être pas sur du long terme. Il convient dans ce cas, d’éteindre d’abord tout ce qui est alimenté par la batterie, sauf les phares si cela se passe durant la nuit. On cite notamment le système de chauffage et de climatisation, la chaîne stéréo et autres. Débranchez aussi votre téléphone ou votre chargeur d’accessoires.

La seconde étape consiste à arrêter le véhicule. Si vous constatez une augmentation de la température du moteur, ou que ce dernier n’est plus en surchauffe, garez-vous pour éviter d’abîmer le moteur. Si la direction assistée cesse de fonctionner, il se peut qu’une courroie de votre véhicule soit endommagée, et que la pompe à eau et l’alternateur ou la direction assistée ne tourne plus.

Le premier conseil dans ce genre de situation est d’essayer de démarrer votre véhicule dans un lieu sûr. Si le voyant s’allume à nouveau, évitez de conduire. Coupez le moteur et jetez un coup d’oeil sous le capot, pour vérifier si la batterie, la courroie ou l’alternateur présentent des pannes pouvant être identifiées visuellement. L’autre conseil est de toujours arrêter le moteur avant toute inspection de la batterie ou d’autres éléments.

Vous devriez lire ceci aussi : Contrôle technique refusé pour pollution : comment réussir la contre visite ?

Inspecter la batterie, la courroie serpentine, l’alternateur et les fusibles

La première étape ici consiste à localiser la batterie, l’alternateur et la boîte à fusibles. Dans la majorité des véhicules, la batterie se trouve sous le capot. Dans le cas contraire, elle se trouve dans le coffre ou sous les sièges arrières.

Veillez toutefois à toujours utiliser des lunettes de sécurité et des gants quand vous travaillez sur ou proche de la batterie d’un véhicule. Respectez toutes les précautions de sécurité quand vous tripotez des batteries. La seconde étape consiste à inspecter la batterie. Il s’agit de rechercher la présence d’éventuelle trace de corrosion sur les bornes de l’accumulateur, ainsi que tout autre dommage.

Si l’accumulateur est endommagé ou présente des traces de fuite, il peut devoir être testé par un mécanicien qualifié et remplacé. La troisième étape consiste à retirer la corrosion des bornes. S’il y a trop de corrosion, utilisez une vieille brosse à dents pour bien frotter la batterie. La brosse peut aussi être trempée dans de l’eau pour un meilleur nettoyage.

Une corrosion excessive peut provoquer une baisse de tension qui fait que le démarreur tourne lentement lorsqu’on essaie de mettre la voiture en marche. Il n’allumera cependant le voyant que si l’alternateur se charge bien après que le véhicule ait démarré. La quatrième étape consiste à fixer les pinces sur les bornes de l’alternateur.

Une fois les bornes astiquées, assurez-vous que les pinces reliant les câbles aux bornes sont bien fixées. Utilisez un paire de pinces ou une clé pour mieux serrer le boulon sur le côté si les pinces sont desserrées. La cinquième étape consiste à inspecter les câbles de la batterie qui acheminent l’énergie au véhicule.

S’ils sont en piteux état, il est possible que la voiture reçoive très peu d’énergie pour bien démarrer. Pour ce qui est de la sixième étape, il s’agit d’inspecter la courroie de la batterie et l’alternateur, afin de détecter tout problème. Sur certains véhicules, cette dernière est facile à identifier.

Sur d’autres, il peut être difficile d’y avoir accès sans toutefois ôter les capots du moteur. Vous pouvez parfois l’atteindre par le dessous de la voiture. La septième étape consiste à vérifier la courroie serpentine, afin de vous assurer qu’elle n’est pas manquante ou desserrée.

courroie serpentine
courroie serpentine à vérifier pour vous assurer qu’elle n’est pas désserrée

Si la courroie est endommagée, pensez à confier son remplacement à un mécanicien qualifié. De plus, si elle est à l’origine du problème, il est probable que d’autres symptômes apparaissent, comme un grincement provenant du moteur. La huitième étape consiste quant à elle à vérifier les fusibles.

Il s’agit ici de vérifier que ces derniers ne sont pas grillés. S’ils sont grillés, remplacez-les. Certains véhicules ont des fusibles additionnels dans la boîte à fusibles. Si l’un des gros fusibles est endommagé, le système peut afficher un court-circuit conséquent et doit être contrôlé et changé par un mécanicien agréé.

Découvrez également : Comment changer de boîte de vitesses d'une Peugeot 106 ?

Tester la batterie

Tout ce que vous avez à faire, c’est de démarrer le moteur, afin de vérifier si le témoin est toujours actif. Si après la mise en marche du moteur, le voyant s’éteint, vérifiez si le système de charge présente d’autres problèmes.

Si aucun des éléments susmentionnés ne permet une résolution du problème, celui-ci est probablement causé par un mauvais fonctionnement de la batterie. C’est un problème qui doit être testé et réparé par un professionnel. Faites donc appel à un mécanicien qualifié pour inspecter et dépanner les systèmes de batterie et d’alternateur.

Changer la batterie auto soi-même 

Si le test de votre batterie vous a révélé que celle-ci devait être changée, vous n’êtes pas obligé de vous rendre au garage. Cela n’a rien de compliqué. Mais avant de voir comment vous devez vous y prendre, il faut avant tout acheter une nouvelle batterie pour votre auto. Le plus simple est de passer commande sur internet, en renseignant votre plaque d’immatriculation. Une fois que vous l’aurez reçu, vous pourrez sortir votre caisse à outils. 

  • Démontez votre ancienne batterie : dévissez le boulon de la cosse négative, puis faites de même avec la borne positive. Enlevez ensuite les boulons qui tiennent la batterie. Un conseil, posez-les dans une boite pour ne pas les perdre.
  • Soulevez l’ancienne batterie pour l’enlever. 
  • Passez du papier de verre sur les cosses pour enlever les traces de corrosion.
  • Repositionnez la nouvelle batterie.
  • Branchez la cosse +, puis celle qui affiche le -.

Comme vous le voyez, vous pouvez tout à fait vous en charger. Il ne vous restera plus qu’à déposer votre batterie usagée à la déchèterie proche de chez vous. Vous pouvez également la déposer dans un garage auto. En tout cas, vous ne devez pas la mettre dans une poubelle classique. 

  • Meloive Collier de Dressage Rechargeable pour Chiens avec Lecture D’Enregistrement Vocal, Portée de 600 m avec Modes Vibration, Choc Statique, Son et 2 Modes de Protection
    Très populaire et utilisé pour la première fois par les dresseurs professionnels et les propriétaires d’animaux. Vous pouvez utiliser les 4 modes de dressage (bip/vibration/choc/commandes vocales.) pour corriger les aboiements, les morsures, l’agressivité et d’autres problèmes comportementaux. Lecture d’enregistrement vocal - Vous pouvez enregistrer deux messages de 4 sec, et les faire entendre au chien en appuyant sur les boutons REC-1 ou REC-2 de la télécommande. Ces messages aideront au dressage de votre chien. Interrupteur à induction magnétique intégré – Système de sécurité sur la télécommande et le collier. Le collier ne peut être allumé/éteint que par un bref contact avec la télécommande. Cet interrupteur à induction magnétique empêche le chien d’éteindre accidentellement son collier lors du dressage. Le collier entrera en mode de jumelage en touchant longuement 3 – 5 sec l’interrupteur magnétique avec la télécommande. Portée de 600 mètres - Le collier de dressage utilise la fréquence radio RF434Mhz pour fournir une portée allant jusqu’à 600 mètres, permettant de dresser facilement votre chien dans un parc ou une grande cour. Le collier est résistant à l’eau IP64, et peut être utilisé sous une pluie légère. Le collier doit être retiré du chien avant que ce dernier prenne son bain ou aille nager. Protection automatique et rechargeable - Le collier dispose d’un mode d’économie d’énergie qui le met en veille après 1 minute d’inactivité (lorsque le chien dort ou que le récepteur est placé sur une table). La télécommande et le collier ont une bonne autonomie avec des batteries au lithium-ion (2 heures de recharge vous donnent 7 à 14 jours d’utilisation).

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here