La compétition de rallye est une discipline de sport automobile généralement réalisée sur des routes fermées au public, et se composant de plusieurs épreuves qui se déroulent sur des sols parfois très inégaux. La vitesse de course combinée à l’inégalité des sols fait ressentir au pilote et au copilote des secousses qui peuvent parfois être très violentes . Certaines sont même susceptibles de causer des accidents graves. Il est donc essentiel de mettre tous les moyens en œuvre pour limiter ces secousses.

Le silent bloc pour limiter les secousses

Également appelée cylindrique bloc, cette petite pièce mécanique, initialement fabriquée en caoutchouc, est présente sur tous les véhicules. Le silent bloc fait partie des principaux éléments d’optimisation de la liaison au sol des véhicules. En effet, le silent bloc atténue les secousses inhérentes à la conduite extrême qu’implique la compétition de rallye automobile.

A lire également : 3 critères à prendre en compte pour choisir la meilleure huile à moteur

Le fonctionnement des silent blocs

De façon concrète, cet équipement absorbe les impacts internes subis par une voiture de sport. Élément de jonction entre le châssis du véhicule et la partie réservée aux amortisseurs, le silent bloc contient également les vibrations produites par la conduite. Cela permet notamment de réduire considérablement les bruits issus du moteur. Positionnés aussi bien au niveau du train avant que de l’essieu arrière, les silent blocs permettent au pilote d’avoir une meilleure expérience de conduite. En effet, ce dernier se retrouve au volant d’une automobile avec une bonne tenue de route, et dont les secousses sont limitées. Le pilote a donc un meilleur contrôle sur le véhicule et n’a plus qu’à foncer pour atteindre la victoire.

rallye automobile

A découvrir également : Quelle est la pression des pneus pour une Volkswagen Polo ?

Le changement des silent blocs

Comme indiqué plus haut, tous les véhicules sont dotés de silent blocs disposés à divers endroits. Ainsi, tant que ces derniers ne sont pas usés, il n’y a pas de problème. Dans le cas contraire, vous pouvez vous attendre à des désagréments comme des déformations de certaines pièces, des problèmes au niveau de la suspension du véhicule, des problèmes de châssis ou des grincements.

Il est donc recommandé de vérifier l’état de ces pièces tous les 80 000 kilomètres environ. Si des dommages sont constatés, il vaut mieux les remplacer rapidement. L’opération de remplacement doit obligatoirement être effectuée par un professionnel. Par ailleurs, nous vous recommandons de remplacer vos silent blocs en caoutchouc souple par des modèles en polyuréthane qui sont plus solides.

Le siège baquet, l’allié d’une conduite sans secousse

Outre les silent blocs, le siège baquet est un autre moyen idéal pour éviter d’être balloté lors d’une course de rallye automobile. En effet, le confort et le maintien du pilote sont indispensables pour que celui-ci puisse être performant lors de sa course. Pour assurer le confort du pilote, le siège baquet doit respecter certains critères, il doit notamment être léger, offrir un maintien parfait et assurer une position rehaussée au pilote.

Le poids des sièges baquets est extrêmement important. En effet, leur légèreté influe sur le poids du véhicule et améliore le rapport poids/puissance de ce dernier. Si vous souhaitez vous procurer des sièges baquets, vous avez le choix entre les sièges homologués FIA et ceux qui ne le sont pas.

Les sièges baquets homologués FIA

La durée de validité de ces sièges varie de 5 à 10 ans, en fonction de leur homologation par la Fédération internationale de l’automobile. Cette reconnaissance internationale leur vaut d’être utilisés sur les véhicules engagés dans des compétitions automobiles. Les modèles homologués sont de trois sortes :

  • les tubulaires, qui sont conçues avec une armature en tube d’acier ou d’alu
  • les composites, qui sont réalisés en coque de fibre de verre
  • les sièges fabriqués en coque de fibre de carbone

Ces derniers sont considérés comme plus légers. Outre la coque ou l’armature, les sièges baquets homologués FIA se composent aussi de garnitures de mousse et de housses de siège. Ces housses peuvent être en skaï, en similicuir ou en tissu. Quoi qu’il en soit, ce sont des éléments solides et confortables avec lesquels vous participerez à des compétitions de tout genre.

Les sièges baquets non homologués

À l’instar des modèles homologués, les sièges baquets non homologués sont confortables et assurent un bon maintien au pilote. Toutefois, leur utilisation n’est pas autorisée lors des compétitions. Ils sont donc recommandés pour les amateurs. En général, ils coûtent moins cher que les sièges baquets homologués FIA et sont fabriqués selon une structure tubulaire.

Il faut noter qu’il existe certains modèles inclinables ou pliants. Ceux-ci vous donnent la possibilité d’ajuster votre position à l’aide d’une manette de réglage. Vous retrouverez dans cette catégorie de nombreux modèles en tissu ou en similicuir.

Nous ne saurions parler de comment limiter les secousses sans évoquer d’autres éléments primordiaux que sont les amortisseurs.

rallye automobile

Les amortisseurs et la suspension, pour une meilleure tenue de route

Les amortisseurs jouent un rôle indéniable dans la tenue de route. En effet, leur rôle est de limiter les impacts provoqués par les déformations de la route sur votre véhicule. En plus de la tenue de route, ils participent à votre confort en réduisant les secousses et les vibrations ressenties dans l’habitacle.

Les amortisseurs sont essentiels pour une bonne suspension de la voiture. En absorbant les impacts des secousses, ils empêchent le véhicule de basculer et garantissent de ce fait votre sécurité. Vous devez donc contrôler régulièrement leur état. Avoir de bons amortisseurs vous garantit un freinage efficace en cas de problème, la précision dans la direction du véhicule et une bonne adhérence de vos roues au sol.

Vérifiez régulièrement l’état de vos amortisseurs afin de savoir s’il faut les changer ou pas. Par ailleurs, notez que pour les pratiquants de rallye, il existe des modèles d’amortisseurs sport spécifiques. Ces derniers sont conçus dans le but d’améliorer la suspension générale du véhicule. Très solides, ils sont utiles également pour tous les pratiquants des disciplines de sport auto.

De même, pour un système d’amortissement optimal, nous vous recommandons de bien sélectionner vos ressorts de suspension. Ces pièces se combinent à vos amortisseurs pour apporter une plus grande adhérence au sol. Vous devez toutefois les choisir avec soin en fonction de votre voiture de sport. Pour cela, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel.

Les pneus

Indispensables pour la conduite, les pneus doivent être souples, bien gonflés et doivent offrir une bonne adhérence au sol. Leur surface agit durant tout le parcours en absorbant les irrégularités de la route (bosses, creux, présence de cailloux, etc.).

Le monde du rallye a beaucoup évolué ces dernières années, avec l’introduction de nouvelles technologies dans divers domaines. Les pneumatiques ont notamment connu des progrès incroyables. Depuis 2010, les pneus les plus utilisés sont ceux conçus sur la base de la technologie ATS (Appui Temporaire Souple). Les pneus de catégorie ATS sont bourrés d’une matière en caoutchouc, qui est comprimée sous la pression. Cette substance s’épand quand la pression de l’air baisse. Grâce à cette révolution pneumatique, les pilotes peuvent conduire en toute liberté, quel que soit l’état de la route ou le temps qu’il fait. Par ailleurs, ils n’ont pas à craindre les crevaisons. De plus, la technologie ATS permet aux pilotes d’effectuer des trajectoires plus larges.

Il est donc important de choisir des pneus de qualité. Cela vous garantit de pouvoir conduire aussi bien sur des routes boueuses ou enneigées, que sur des routes parsemées de graviers. Par ailleurs, il faut entretenir vos pneus régulièrement et s’assurer qu’ils ne sont pas usés avant de prendre la route. Les pneus usés assurent moins bien l’adhérence au sol, et de ce fait peuvent causer des désagréments.

Pour limiter les secousses d’un véhicule de rallye, vous devez revoir tout votre système de liaison au sol. Optimisez les performances de ce dernier en maintenant à un haut niveau vos amortisseurs (et les éléments tels que les ressorts de suspension et les silent blocs), ainsi que vos pneumatiques. Pensez aussi à optimiser votre habitacle grâce à des sièges baquets. Dans tous les cas, il revient à chaque conducteur de choisir les éléments dont il a besoin pour renforcer les capacités de son véhicule.

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here