radar

La police moscovite utilise un réseau de radars fixes géré informatiquement par une plateforme fonctionnant sous Windows XP. Ce système d’exploitation vieillissant a été piraté par une équipe de hacker qui a mis hors service une centaine de ces outils de contrôle routier.

C’est une affaire plutôt embarrassante pour la police moscovite que révèle le quotidien Gazeta.ru. Le 9 Janvier, la police a constaté que 90 des 144 radars fixes de l’agglomération russe ne fonctionnaient plus. Après investigation, le coupable était démasqué : un virus avait infecté et mis hors d’usage ces radars. Plus gênant encore, celui-ci a réinitialisé les mots de passe de chacun empêchant les informaticiens d’intervenir sur les radars.

A lire également : Les postes de conduite de demain sont au CES de Las Vegas

Selon la police, ce piratage est forcément l’œuvre d’un groupe organisé de hackers car l’introduction du virus ne peut pas se faire à distance. Seul un groupe pouvait donc infecter 90 radars en une nuit.
Le piratage a exploité une faille de sécurité du système d’exploitation XP, utilisé sur ces radars. Ce système est vieillissant mais Microsoft assure encore sa mise à jour jusqu’au mois d’avril. Après cette date, il se transformera en véritable nid à virus.

La police moscovite indique que la réparation demandera un mois.

A lire aussi : Urbee 2 : un prototype de voiture imprimée en 3D

  • Porte-addition Coffre au trésor en bois original - Marron - 11x16x11 cm - Marron
  • Détecteur de mouvement radar 360º spécial Plafonds | Pack 20 vous. - Pack 20 vous.
  • Module de détecteur de mouvements Hygrosens RAD-MOD S75884

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here