lexus autonome

Toyota dit stop à la surenchère. Depuis deux ans, tous les constructeurs montrent tour à tour qu’ils sont capables de faire rouler une voiture sans conducteur. Le constructeur japonais a bien présenté lui aussi une voiture autonome (une Lexus, début 2013) mais il affirme maintenant que la voiture sans conducteur n’est plus le but recherché.

Seigo Kuzumaki, directeur adjoint  chargé des technologies de sécurité du groupe Toyota, a affirmé au site Autoblog que l’objectif principal de la marque japonaise restait la sécurité et qu’il n’était pas question, à l’heure actuelle, de développer une voiture autonome. Un second représentant de la marque justifie cela en précisant que la réalisation d’une voiture sans conducteur est impossible à moyen terme, elle nécessiterait une infrastructure qui n’existe pas encore. Cette infrastructure, loin d’être prête, englobe toutes les technologies de communication, entre les véhicules, et avec des réseaux dédiés. Les premiers tests sont actuellement en cours pour en définir les standards.

A lire également : Symbio FCell équipe la Kangoo ZE d’un range extender à hydrogène

Ces prochaines années, Toyota mise en fait sur une collaboration plus étendue entre le conducteur et les assistances à la conduite. Une mise au point assez lucide sur les limites de la voiture autonome.

Découvrez également : Les 6 meilleurs supports de voiture pour smartphones

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here