bmw série 7 2015

Il y a deux ans, Mercedes avait placé la barre haut avec sa Classe S. Très technologique, la berline était devenue la voiture la plus sophistiquée au monde. Un titre qui a fait des jaloux du côté de chez BMW où les ingénieurs se sont activés pour préparer la réplique. La réponse est une nouvelle Série 7 pleine d’innovations. Elle n’est pas encore totalement dévoilée mais la marque présente déjà les points les plus marquants.

Reconnaissance gestuelle

La première surprise se trouve à l’intérieur. La commande iDrive a été (enfin) abandonnée au profit d’un écran tactile. Rien de révolutionnaire jusque là sauf que cette dalle tactile est complétée par un système de reconnaisse gestuelle. Une technologie déjà vue sur un nombre incalculable de prototypes sur les salons mais jamais utilisée sur un modèle de série. D’un geste de la main, le conducteur peut ainsi augmenter le volume de la radio, prendre ou refuser des appels téléphoniques. Il est aussi possible d’associer certains gestes à une fonction comme le démarrage de la navigation vers une adresse mémorisée.

Vous devriez lire ceci aussi : Essai Smart Fortwo et Forfour : elles font la paire

Stationnement télécommandé

Seconde innovation, la voiture peut être pilotée à distance lors des manœuvres de parking. BMW a déjà présenté cette fonction sur différents prototypes et c’est la première fois qu’elle passe sur un modèle de série. Ce type de technologie est difficile à déployer car il faut jongler avec la réglementation qui interdit toute forme de pilotage sans conducteur. Pour cette raison, la Série 7 ne pourra parcourir qu’une distance inférieure à une fois et demie sa longueur et l’angle d’approche ne pourra être supérieur à 10 degrés. Avec la télécommande du véhicule (BMW Display), le conducteur pourra juste faire avancer sa voiture vers un emplacement de stationnement étroit, en l’ayant préalablement positionnée.

Fibre de carbone

La nouvelle Série 7 parvient à s’alléger de 130 kg. Pour cela, la marque a choisi la manière forte (et chère) en utilisant du plastique renforcé en fibres de carbone (PRFC) sur la carrosserie et la structure. Le comportement dynamique est également retravaillé via une suspension pilotée qui s’adapte spontanément au style de conduite. Si le conducteur se met à rouler fort, elle privilégiera par exemple un profil d’amortissement plus dynamique. La cartographie de la route (stockée dans le navigateur) sera aussi utilisée pour adapter automatiquement la suspension.

A lire aussi : L’Hybrid 4 de Peugeot Citroën est-il efficace en mode 4×4 ?

La nouvelle Série 7 sera totalement présentée dans quelques semaines et fera son apparition officielle en septembre, à l’occasion du salon de Francfort.

1 commentaire

  1. Je viens de voir sur M6 Turbo (et je ne suis pas le seul) les making off du nouveau SUV Citroën en préparation et les gadgets y sont à perfusion comme par exemple le déplacements d’un des deux écrans du tableau de bord…
    Et BMW fait mieux? Non.
    De la pure diversion merdique pour l’un et l’autre. L’industrie automobile s’égare dans le gadget technologique que fait monter les prix dans des proportions totalement ridicules.
    la moindre caisse moyenne qui était vendu il y a dix ans 15/17000 euros est aujourd’hui à 28/32000 euros pour exactement le même roulage et usage aujourd’hui et sans les gadgets qui sont tous en option payante. On voit des prix hyper ridicules pour ces mêmes caisses moyennes (voir petites) friser les 38/42000 euros avec toutes options.
    On se fout de la gueule de qui?
    Vous avez envie d’une de ses caisses attendez un à deux ans et elles sont à moitié prix.
    Ajoutez les mandataires et c’est pour les très grosses un tiers du prix!!!
    Regardez justement sur l’hebdo du vendredi AutoPlus, ou vous trouvez des grosses entres 17/2000 euros en occase. Après il faut payer les factures (par exemple une casse de BVA c’est 7000 euros à payer).
    L’industrie automobile est en train de tomber dans une ridicule stratégie industrielle (la fabrication de petites séries) qui mène à la perte d’argent à moyen et long terme.
    Alors les abruties de la stratégie industrielle ruineuse de dire qu’il faut passer exclusivement à la fabrication de prémiums…et tant qu’à faire les vendre aux chinois puisqu’ils sont 1.3 milliards.
    Or les prémiums chinois fabriqués par les chinois et il y a en pagaille au salon de Shanghai sont déjà à moitié prix. Les rois des cons constructeurs étrangers courent tous là bas pour (investir/perdre de l’argent à terme) et vendre du prémium, simplement les seuls caisses étrangères qui vont ce vendre sont celles qui font plus de 5 mètres…le reste n’a aucune chance ou presque!!

    Évidement on fera de moins en moins de volumes, et dans cette course aux armements, certains constructeurs vont y laisser des plumes.
    On va bien ricaner les prochaines années a venir.

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here