intel-ford-mobii

Ford s’associe à Intel autour du projet Mobii de détection et de surveillance du conducteur. Une caméra intérieure permet de reconnaître la personne qui prend place à bord et d’adapter certains paramètres du véhicule à ses préférences. Elle sert aussi de base à un système de reconnaissance gestuelle pour les actions les plus courantes à bord.

Il n’y a pas qu’Apple qui dépose de nombreux brevets concernant l’implémentation de technologies évoluées à bord de nos véhicules. Intel s’intéresse de près au sujet, via notamment sa plateforme pour véhicules autonomes, et s’associe même avec un constructeur, en l’occurrence Ford, pour travailler autour de la reconnaissance faciale et gestuelle.

A voir aussi : Premier essai du système KERS à volant d’inertie de Volvo

Ford et Intel ont réuni des ethnographes, des anthropologues et des ingénieurs pour chercher à créer une sorte de symbiose intellectuelle entre le conducteur et son véhicule, dans le cadre du projet Mobii (pour Mobile Interior Imaging). Plutôt que de les faire en appuyant sur un bouton, la plupart des actions courantes à bord (baisser une vitre, ouvrir le toit ouvrant, monter le volume de l’autoradio, etc.) seraient réalisées grâce à des gestes du doigt ou de la main et des commandes vocales. A la manière de ce sur quoi planche déjà Google, par exemple.

La rôle de la caméra intérieure

Pour fonctionner, ce système de reconnaissance gestuelle se baserait (entre autres) sur une caméra placé au-dessus de la casquette du tableau de bord. Mais celle-ci aurait également des fonctions de reconnaissance faciale. Le but est de pouvoir identifier le conducteur lors de son installation à bord. S’il n’est pas autorisé à utiliser le véhicule, sa photo est directement envoyée au propriétaire sur son smartphone pour le prévenir.

Vous devriez lire ceci aussi : Plan de relance automobile mai 2020 : bonus, prime à la conversion

S’il est autorisé, un certain nombre de réglages et de paramètres (rétroviseurs, sièges, station de radio, calendrier, contacts, etc.) s’adaptent à lui et à ses préférences. Il est même possible de forcer certains paramètres comme la vitesse maximale, par exemple lorsque ce sont les enfants du propriétaire qui se servent de la voiture.

Pour le moment, Mobii ne reste qu’un projet et ni Intel ni Ford ne s’avance sur une date de mise en place possible à bord des véhicules.

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here