Mazda 3 hybride

L’élève a dépassé le maître. En empruntant la technologie Synergy Drive de Toyota, la Mazda hybride affiche une consommation inférieure à celle de la Prius. Cette version reste pour l’heure réservée au marché japonais.

En 2010, Mazda avait annoncé qu’il préférait concentrer ses efforts de recherche sur l’allègement des véhicules et l’optimisation des moteurs thermiques, préférant s’en remettre à d’autres pour ce qui est de la technologie hybride. Cela se concrétise aujourd’hui avec la technologie Skyactive – déployée progressivement sur la gamme Mazda – et un partenariat avec Toyota sur la technologie hybride.

A lire également : Comment ouvrir son centre auto franchisé ?

La nouvelle Mazda 3 est le premier modèle à allier ces volet avec une version Skyactive hybride. Commercialisée au Japon sous le nom de Axela en version quatre portes, la compacte fait appel au moteur thermique 2 litres essence Skyactive G. Celui-est spécifique à cette chaîne de traction hybride mais Mazda n’en dit pas plus. On peut toutefois supposer qu’il fonctionne selon le cycle Atkinson. La transmission est identique à celle des Toyota hybrides, de type E-CVT. Et, surprise, sa consommation (mesurée avec la norme japonaise) est légèrement inférieure à celle de la Prius, soit un peu moins de 4,3 litres aux 100 km selon les mesures européennes.

A lire également : Trouver une place parking a Paris

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here