motos italiennes

Connues pour leur beauté et leur grande sportivité, les motos italiennes ont toujours pris une place particulière dans le cœur des motards. Toujours très engagées en compétition, les marques italiennes ont su innover afin de s’adapter à un marché très concurrentiel et largement dominé par les japonaises. Retour sur quelques marques qui ont construit la légende de la moto italienne.

Aprilia, la polyvalente

Créée en 1945 par Alberto Beggio, initialement pour construire des bicyclettes, Aprilia se lance dans la fabrication de motos en 1968 sous l’impulsion du fils Ivano. Traversant une période difficile dans les années 80 avec la crise pétrolière, le groupe spécialisé essentiellement dans les motos cross se diversifie et lance sa gamme de motos routières de grosses cylindrées. Elle devient ensuite une des principales marques de motos sportives dans le monde.

Très présente en compétition, Aprilia compte de nombreuses victoires en MotoGP et dans d’autres catégories. Aujourd’hui, la marque continue de proposer une gamme diversifiée et adaptée à différents terrains de jeu. Aprilia est désormais détenue par le groupe italien Piaggio.

A découvrir également : Bien choisir son casque moto

Benelli, une marque centenaire

L’histoire de Benelli est très ancienne dans la moto italienne, puisque le constructeur a été fondé en 1911 à Pesaro. La première moto est conçue en 1921, la Motoleggera de 98cm³ qui connait un certain succès au point de la décliner en 150 et 175cm³. C’est d’ailleurs avec ce dernier modèle que Benelli se lancera en compétition.
La marque, alors en difficulté, est rachetée une première fois par l’entrepreneur argentin Alejandro de Tomaso. Mais même en se concentrant sur les petites cylindrées, Benelli fait face à la concurrence des géants japonais et disparait quasiment en 1988.

Ce n’est qu’à la fin des années 90 que la marque se lance dans de nouveaux projets et produit des motos puissantes avec notamment la Tornado 900cm³. Mais le succès n’est pas au rendez-vous et en 2005, Benelli est vendue au fabricant chinois Qianjiang.

A lire en complément : Quels sont les équipements obligatoires pour la moto ?

Ducati, la plus célèbre

Ducati

C’est en 1926 à Bologne que la famille Ducati fonde sa marque de composants pour la communication radio. C’est après la guerre en 1946 que les frères Ducati tournent leur production vers la fabrication de motos. Après des débuts poussifs, Ducati a su développer des modèles particulièrement réussis dans la seconde moitié du XXème siècle. La marque est aussi très présente en compétition, notamment en championnat Superbike et en MotoGP. Elle a pu compter de nombreux pilotes réputés dans ses rangs.

Ducati a gratifié la moto italienne de modèles mythiques, comme la Monster encore produite aujourd’hui ou plus récemment les Ducati Scrambler et Hypermotard.

En 1998 est inauguré le Musée Ducati à Borgo Panicale près de Bologne, où sont exposés certains des plus beaux modèles de la marque.

Guzzi, une histoire en dents de scie

L’histoire de Guzzi naît durant la première guerre mondiale, où trois amis aviateurs décident de se lancer dans la production de motos en rentrant du conflit. Mais l’un d’eux perd tragiquement la vie, ce qui n’empêche pas le projet de subsister. La production débute en 1921 dans la région du Lac de Côme avec une première moto monocylindre de 499cm³. Parallèlement, Guzzi se lance en compétition et remporte ses premiers succès

Guzzi connait ensuite des difficultés et est sauvée grâce à la signature d’un contrat avec la police italienne et la conception de la célèbre V7, toujours existante. C’est cette version déclinée qui donne naissance à la California, modèle phare de la marque.

Guzzi connaît des hauts et des bas et passe entre les mains de nombreux racheteurs depuis les années 70. Piaggio en est désormais le propriétaire depuis 2004.

MV Agusta, du vélo à la moto

C’est en héritant de l’usine d’avion déclinante de son père en 1927 que Domenico Agusta décide de se lancer dans la conception de petits moteurs de vélos. Ce n’est qu’en 1945 que l’entreprise créé la marque « Meccaniche Verghera » et se consacre à son premier modèle de moto. Elle aussi est très impliquée dans la compétition avec son pilote légendaire, Giacomo Agostini, et un budget conséquent consacré aux courses. C’est d’ailleurs ce qui la mènera aux bords de la faillite en 1977.

Aujourd’hui, ces modèles les plus célèbres sont la F4, qui doit son nom à une collaboration avec Ferrari, et la très évocatrice Brutale. MV Agusta est récemment passée sous pavillon russe suite à des rachats successifs depuis 2004, ce qui n’empêche pas la marque de conserver son caractère unique.

Les autres marques de motos italiennes

Bimota

Fondée en 1973, Bimota était spécialisé dans la production de motos innovantes, bourrées de technologies. Ils ont malheureusement fait faillite au début des années 2000.

Aermacchi

L’entreprise fondée en 1912 produisait à l’origine des avions pour le secteur civil et militaire. Directement après la seconde guerre mondiale, l’entreprise se réoriente en partie sur les marchés du deux roues. En 1960, c’est Harley-Davidson qui rachète la partie motocyclette pour produire sous le nom de AMF Harley-Davidson

Beta

Beta est une société italienne spécialisée dans la production de motos et de scooters. Fondée en 1904, Beta ne propose pourtant que sa première série de motos en 1948. Sur le marché, Beta est principalement présent sur le secteur des petites cylindrées (50 cm³) et des motos de compétition.

Borile

Borile est la marque éponyme d’Umberto Borille. Au départ préparatrice de motos, l’entreprise finit par proposer ses propres modèles. Les motos Borile sont montées à la main et n’utilisent que des matériaux de premiers choix. Tous les modèles sont équipés d’un moteur quatre temps de 500 cm³

Cagiva

La marque Cagiva est fondée en 1950 et propose à l’origine des pièces métalliques. C’est en 1978 que la marque se place sur le marché du deux roues en rachetant une usine AMF Harley-Davidson. La marque s’oriente désormais sur des modèles routiers équipés de moteurs deux temps.

CR&S

Cr&S ou Café Racers & Superbikes pour le nom complet, est une entreprise lombarde. Fondée en 1992, Cr&S propose des moteurs légères, agréables à piloter dont le but est avant tout de prendre du plaisir à vitesse moyenne.

Garelli

Société du début du XXème siècle, Garelli peut au moins se targuer d’avoir proposé la première moto 350cm³ de l’histoire ! Aujourd’hui, après une histoire économique mouvementée, la marque propose huit modèles : Fashion, Mosquito, Comfort, Capri, Tiger, Vip, King et Ciclone.

Gilera

Gilera est une marque fondée en 1909 par Giuseppe Gilera. Rachetée par Piaggo en 1969, la marque propose aujourd’hui principalement des moteurs 125cm³ ou de scooters où elle se distingue en proposant le scooter le plus puissant du monde : le Gilera GP 800.

Fantic Motor

Fantic prend source en 1968, et est fondée par des ancien membres de Gareli. Au départ positionné sur la moto loisir, la marque finit par prendre un virage et faire des modèles enduros et trials. Après un passage à vide dans les années 1990, la marque repart de plus belle en 2003 après avoir été racheté par Federico Fregnan, un industriel passionné. Aujourd’hui la marque signe des modèles réputés sur le secteur de l’enduro et du trail en 50cm³, 125 cm³ et 250 cm³

Italjet

Italjet est une entreprise italienne dont la création remonte en 1959 dans la province de Bologne. Il s’agit d’une marque réputée pour ses choix avant-gardiste et originaux. Souvent anticonformistes, les gammes proposées sortent du lot, à l’image du scooter Dragter 180.

Laverda

Laverda compte parmi les plus anciennes industries d’Italie. Au départ positionnée sur le secteur agricole, elle développe son secteur motocyclette en 1947. En 1990, la marque est détenue par le constructeur Aprilia mais suite à des soucis financiers, c’est Piaggio qui récupère la marque.

Malaguti

L’histoire de Malaguti débute avec la bicyclettes puis avec le scooter. La marque s’est distinguée avec la proposition d’un cyclomoteur de 600cm³. Aujourd’hui, difficile de savoir ce que la marque va proposer dans les années à venir, même si la firme semble s’orienter vers des modèles de 125cm³ à l’apparence convenue.

Mondial

Prennant naissance en Lombardie en 1929, Mondial est une marque de moto qui remporte de nombreux succès sur circuit après guerre. En proposant des motos de course en série, très proches des modèles de circuits, la firme a su conquérir son public. Cependant, en 1957, la firme subit des échecs financiers dû à une gestion approximative. Aujourd’hui il n’en reste plus rien.

Morini

Les motos Morini sont fondées en 1937 à Bologne. L’entreprise doit se plier à la demande italienne précédant la seconde guerre mondiale et fabrique des motos 350cm³ ou 500cm³ comme le voulait le régime. L’après guerre est bien plus florissant et la marque propose des modèles très bien accueillis par le public. La récession des années 1980 a raison de la marque qui doit quasiment fermer boutique. Elle est sauvé en 2003 par Giani Berti, Homme d’affaires et en 2006 la marque propose deux roasters.

Piaggio

Voilà un nom d’anthologie. Piaggio est une marque positionnée sur le secteur du scooter et est leader en Europe. Placée au départ sur le marché de l’aéronautique, la marque se réoriente en 1946 à la sortie de la guerre sur des scooters. C’est un succès mondial et la marque est florissante aujourd’hui encore.

Vertemati

Vertemati est une marque prenant source dans les années 1980 et se dédie à la création de véhicule motorisée. Si le succès est au rendez vous notamment sur les pistes, la marque finit par se réorienter au début des années 2000. Désormais, la marque se focalise sur les voitures de sport.

Vespa

Grand nom du scooter italien, Vespa propose des scooters tendances depuis 1946. Premier grand succès du scooter italien sur le marché, le nom de Vespa résonne comme un mythe tellement la marque est implantée dans l’imaginaire collectif.

Vyrus

Vyrus entend révolutionner le secteur moto depuis 2002. C’est notamment en proposant un avant bras oscillant pour remplacer les fourches télescopiques que le marque change les lignes et bouleverse les codes. Elle équipe est produit des Ducati principalement, mais la marque travaille parfois également avec Honda.

Comment assurer votre moto italienne sans vous tromper dans votre choix ?

Qu’il s’agisse d’une Vespa, d’une Vyrus, ou encore d’une Piaggio, vous allez forcément devoir assurer votre moto italienne. Certains motards ont malheureusement fait les frais de cette tragique erreur en décidant de ne pas assurer leur moto et les dégâts se sont fait ressentir tant au niveau financier que matériel. Les motos italiennes sont réputées pour ne pas être accessibles à tous les porte-monnaies et de nombreux usagers ont été contraints de régler des dommages à leurs frais, n’ayant pas souscrit à une assurance moto suffisamment tôt.

Pour toutes celles qui seraient à la recherche d’une assurance pour leur moto ou leur véhicules à 2 roues, alors nous ne pouvons que vous recommander cet assureur qui a d’ores et déjà été sélectionné par de nombreux motards qui font confiance à ce spécialiste notamment pour sa gestion des différentes pannes qui peuvent survenir sur un véhicule cyclomoteur. Il vous suffira tout simplement de rechercher « assistance panne » pour vous rendre compte aussitôt que cela concerne de nombreux motards qui ne veulent plus prendre le risque de tomber en panne en ville ou en pleine campagne.

En effet, de nombreux utilisateurs ont eu la mauvaise surprise de tomber en panne en pleine nuit et n’ont pas pu appeler leur assurance en demandant l’assistance 0 km qui est aujourd’hui proposée par la meilleure assurance pour les motos italiennes. Bien que cela puisse venir de la batterie, les conséquences peuvent être tout autres et vous ne pourrez pas forcément régler la panne vous-même. Si vous souhaitez comparer les offres d’assurances moto sur le web, nous vous encourageons à lire les différents témoignages de motards détenteurs d’assurances qui en profitent parfois pour relater leur expérience sur des forums ou encore sur les réseaux sociaux.

  • Mini drapeaux / drapeaux ensemble - agitant le drapeau - 4x 51x31mm+ 12x 33x20mm + 10x 20x12mm- autocollant - bannière - Italien - Standard pour la voiture, le bureau, la maison et l'école - Set of 26
    Drapeaux et bannières pour votre bureau, votre ordinateur et chez vous. Ceux-ci peuvent être collés par le stratifié de protection sur une voiture. Convient également pour la fabrication de modèles. Avec ces autocollants, vous montrez toujours quel pays vous venez. Vous pouvez les coller partout. À l'école, utilisez-le pour que vos enfants marquent des livres, des cahiers, des chemises et des fournitures scolaires. Les autocollants sont amovibles et peuvent être utilisés par les films résistants aux intempéries sur les voitures et les motos. Les autocollants sont imprimés sur du papier d'aluminium et munis d'un stratifié protecteur. Nous les avons dans différentes tailles, comme un design lisse et ondulant. Collez et marquez tout ce que vous voulez au travail ou pendant votre temps libre avec cette étiquette.
  • HWH Guidon poignée poignée poignée de la barre de barre de la barre pour HO.N.DA CBR 125R 250R 600RR 900RRR 1000RR CRF 250 CRF450R CBF 600 1000 Hornet Durable (Color : Black)
    Ces barres de bar à commande numérique / bouchons de guidon Casquette de style italien avec une touche d'esprit de course.Pièces simples avec un fort impact esthétique, ces barres se termine offrent un style et des couleurs exceptionnels.Avec un style élégant et minimal, idéal pour une utilisation sur n'importe quelle marque ou modèle de moto. De plus, ces extrémités de la barre sont équipées d'adaptateurs d'insertion en expansion de 14 mm et de 17 mm pour assurer un ajustement sans problème pour les barres d'origine et des pièces de rechange. Détails du produit:
  • VRDN Haute qualité Guidon poignée poignée poignée de la Barre de Barre de la Barre pour Ho.N.DA CBR 125R 250R 600RR 900RRR 1000RR CRF 250 CRF450R CBF 600 1000 Hornet 100% Nouveau (Color : Silver)
    Ces barres de bar à commande numérique / bouchons de guidon Casquette de style italien avec une touche d'esprit de course.Pièces simples avec un fort impact esthétique, ces barres se termine offrent un style et des couleurs exceptionnels.Avec un style élégant et minimal, idéal pour une utilisation sur n'importe quelle marque ou modèle de moto. De plus, ces extrémités de la barre sont équipées d'adaptateurs d'insertion en expansion de 14 mm et de 17 mm pour assurer un ajustement sans problème pour les barres d'origine et des pièces de rechange. Détails du produit:
pub

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here