bollore bluecar

La technologie de batterie utilisée par Bolloré sur sa Bluecar a l’avantage d’être plus sûre que les batteries Lithium Ion présentes sur la majorité des autres véhicules électriques. En revanche, elles demandent un maintien au chaud à l’arrêt qui plombe leur bilan énergétique et double sleurconsommation d’électricité.

Imaginez une voiture thermique dont le moteur aurait besoin de tourner en permanence. Un scandale ! C’est aussi un contresens total au regard du travail des équipementiers qui rivalisent  d’ingéniosité pour couper le moteur le plus souvent possible (au feu rouge avec le Stop and Start) ou en décélération (via un mode roue libre).

A voir aussi : Une batterie auto d'une autonomie de 1,6 million de kilomètre signée Tesla

Pourtant, il existe une voiture, aujourd’hui en vente aux particuliers, qui fonctionne de la sorte. Ce n’est certes pas un modèle thermique mais une électrique. A l’heure de la rationalisation de la consommation en énergie, l’aberration reste tout aussi importante.
Cette voiture, c’est la Bluecar de Bolloré. Sa batterie, de type de Lithium Polymère, nécessite d’être maintenue au chaud, entre 60 et 80 degrés. Pour cela, elle a besoin d’être branchée en permanence, comme une bouilloire qu’on laisserait allumée pour maintenir l’eau à température. Résultat, elle consomme de l’électricité, même à l’arrêt. Bolloré prévient que la voiture sera complètement déchargée après deux jours sans branchement. Lorsque la batterie est pleine, ce maintien au chaud consomme entre 0,1 et 0,3 kw selon la température extérieure.

30% de hausse sur la facture d’électricité

En retenant 0,2 kwh et en considérant la moyenne d’inutilisation d’un véhicule (95% du temps), cela représente une consommation de 137 kwh par mois. Pour un conducteur moyen, effectuant 1000 km mensuels, cela correspond à peu près à ce qu’il consommera en électricité pour se déplacer. Le maintien au chaud double donc la consommation électrique de la Bluecar et une surconsommation d’électricité de 30%, juste pour un foyer moyen.

Vous devriez lire ceci aussi : Pour Toyota, l’objectif n’est pas la voiture autonome mais la sécurité

Pour le service d’autopartage Autolib, c’est aussi un écueil supplémentaire. En mars 2013, un adjoint au maire de Paris, a affirmé au Monde qu’Autolib avait raté son objectif et n’avait pas permis de réduire l’automobile dans la capitale.
Cette contrainte de consommation électrique supplémentaire ne semble pas freiner Renault qui a annoncé un partenariat avec Bolloré pour utiliser sa technologie de batterie dans un modèle fabriqué dans une usine Renault.

  • La méthode simple pour maîtriser sa consommation d'alcool
  • Chargeur rapide pour vehicule Fast Car, double, USB Type C 48 W +KB+
  • Compteur De Vitesse Affichage Tete Haute Gps Compteur De Vitesse Multifonction Rappel D'Alarme Compteur De Vitesse De Voiture Mesure Electronique Du Kilometrage Compteur De Vitesse Sensibilite Automatique Boussole Compteur De Vitesse, Noir

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here