Avez-vous un véhicule hors d’usage dans votre garage ? C’est une situation qui peut très rapidement devenir gênante. En effet, rien n’est plus encombrant qu’une voiture qui ne sert plus à rien. La meilleure option qui se présente à vous est de vous en débarrasser grâce à un épaviste. C’est d’ailleurs la solution la plus courante. Cela dit, vous êtes-vous déjà posé la question de savoir ce qu’il allait advenir de ce genre de voiture ? Découvrez ici toutes les transformations que subissent les voitures hors d’usage afin d’être utilisées à d’autres fins.

En quoi consiste l’enlèvement d’épave ?

L’enlèvement d’épave est un processus qui consiste à se débarrasser d’une voiture hors d’usage par le biais d’un professionnel. Ce dernier est plus connu sous le nom d’épaviste. Ce professionnel doit être agréé par une préfecture conformément aux réglementations en vigueur.

A lire en complément : Entretien automobile : les pièces à vérifier à l'aube de l'été

Les démarches à suivre pour faire enlever votre voiture

Le nombre de véhicules non fonctionnels laissés dans les garages est conséquent. Ces épaves sont des facteurs qui contribuent significativement à la pollution de l’environnement. C’est la raison pour laquelle la loi oblige désormais de faire appel à un épaviste afin de s’en débarrasser.

Les démarches à effectuer pour un enlèvement d’épave sont nombreuses pour faire recycler votre voiture. La première consiste bien évidemment à faire appel à un épaviste compétent. Il pourra assurer l’enlèvement de l’épave et son transport. Il est également en mesure de racheter l’épave et d’effectuer l’ensemble des démarches administratives inhérentes à l’enlèvement de la voiture. Il est important de savoir que seul le propriétaire du véhicule peut solliciter un épaviste pour son enlèvement.

A voir aussi : Où trouver des pièces détachées pour voiture sans permis ?

Les documents à fournir pour l’enlèvement de l’épave

Une fois que vous avez contacté l’épaviste, si votre véhicule se trouve dans un endroit presque inaccessible, vous devez le lui notifier. Vous devez ensuite lui fournir obligatoirement un certain nombre de pièces. Il s’agit notamment d’un certificat de non-gage qui certifie que votre voiture n’est pas impliquée dans un litige ainsi qu’une copie de votre carte d’identité et de votre carte grise. Cependant, si vous n’êtes pas le titulaire de la carte, vous devez impérativement fournir les documents suivants :

  • Une copie du contrat de cession qui existe entre le titulaire de la carte et vous ;
  • la carte originale (non mutée) ;
  • une copie d’une éventuelle facture d’achat.

Si tous les documents sont conformes aux réglementations en vigueur, le professionnel pourra tout mettre en œuvre pour convoyer votre véhicule au centre VHU (Voiture Hors d’Usage) afin d’assurer son recyclage.

enlèvement épave voiture

Que devient votre véhicule après son enlèvement par un épaviste agréé ?

Dans un centre VHU, une épave subit plusieurs transformations afin d’avoir une seconde vie. C’est uniquement ce processus qui permet un traitement à la fois sûr et écologique. La première étape du processus de transformation d’une épave est celle de la dépollution. En effet, dans la grande majorité des cas, les voitures hors d’usage contiennent une multitude de déchets dangereux. Au cours de la phase de dépollution, les professionnels se chargent donc de retirer minutieusement tous les liquides et les pièces nuisibles. Il s’agit entre autres :

  • Du carburant ;
  • du liquide lave-glace ;
  • du système d’air conditionné ;
  • des batteries de démarrage au plomb.

Par ailleurs, les pneus sont également retirés au cours de cette phase. Tous ces produits et liquides dangereux sont par la suite conservés dans des conteneurs spéciaux afin d’être recyclés plus tard. Après la dépollution de l’épave, plusieurs autres étapes se succèdent.

Le démantèlement de la voiture

Pendant cette étape, toutes les pièces encore utilisables sont démontées. Elles seront ensuite remises sur le marché pour servir de pièces d’occasion à d’autres véhicules. Toutefois, certains éléments ne peuvent être démontés pour des raisons de sécurité. Les pièces réutilisables sont le plus souvent le moteur et les rétroviseurs.

Le compactage du véhicule

Après le retrait de tous les liquides dangereux et des pièces réutilisables, la voiture hors d’usage est découpée en morceaux. Elle peut également être compactée à l’aide d’une presse hydraulique. Ces deux procédés ont pour but de rendre l’épave aussi compacte que possible. Cela permettra de faciliter le transport vers l’infrastructure de broyage.

À partir de cette étape, l’épave est officiellement considérée comme étant détruite. Dès lors, il devient impossible au propriétaire de réutiliser la voiture ou même de la réimmatriculer. En effet, la destruction physique du véhicule entraîne également une destruction administrative. Le numéro du châssis est donc définitivement radié auprès de la DIV (Direction pour l’Immatriculation des Véhicules).

Le broyage de l’épave

Lors de cette phase, l’épave est passée dans un broyeur. Cette machine est dotée d’un rotor muni d’une série de marteaux. Ces derniers tournent à une vitesse d’environ 600 tours par minute. L’épave est donc broyée en morceau d’une taille semblable à celle d’un poing, et ce, en quelques secondes seulement.

La phase post-broyage

Cette étape est d’une importance particulière. Pour la mener à bien, les professionnels se servent d’un système d’aspiration ingénieux afin de séparer les métaux ferreux des métaux non ferreux. Pour finir ce processus, de grands aimants peaufinent le travail de séparation.

Ensuite, les métaux non ferreux sont traités grâce à une unité de flottation qui se charge de les séparer dans le but de récupérer de la matière première. C’est grâce à un tel procédé que les professionnels parviennent à récupérer le cuivre, l’acier inoxydable, le zinc et le plomb. Ce procédé permet également de récupérer des matières plastiques, du verre ainsi que des fractions de fibres.

Le recyclage de la voiture

C’est la dernière transformation que subit l’épave. Ici, tous les matériaux qui ont été récupérés sont réutilisés comme matière première. Les pièces comme les pneus peuvent par exemple servir à la confection de dalles en caoutchouc ou de tapis isolants. Ils peuvent même être utiles pour la réalisation de terrains de sport. En ce qui concerne le verre, lorsqu’il est minutieusement démonté, il peut être réutilisé comme vitre d’occasion ou utilisé pour fabriquer des produits à base de verre.

À la fin du processus de recyclage, il peut subsister environ 5 % de l’épave. Ce reste est le plus souvent incinéré. Après l’incinération, les cendres sont entreposées de façon écologique. Elles sont en effet mises dans des centres d’enfouissement modernes qui sont hermétiquement isolés de l’environnement.

Pourquoi opter pour l’enlèvement d’épave par un centre CHU agréé ?

Avoir une épave dans son garage, dans son jardin ou dans la cour de sa maison est très gênant. L’enlèvement d’épave vous permettra avant tout de désencombrer votre maison. C’est donc un moyen qui vous aidera à avoir un gain d’espace chez vous.

De plus, une épave est un facteur qui nuit systématiquement à la beauté de votre habitation. Il est donc important de s’en débarrasser pour préserver le côté chaleureux et esthétique d’une maison. Hormis ces aspects, d’autres avantages peuvent également être cités.

Une solution écologique idéale

Même si beaucoup l’ignorent, la présence d’une épave dans une habitation ou dans un local industriel pose de sérieux problèmes écologiques. Il s’agit notamment d’une pollution du sol et des eaux qui peut s’avérer être dangereuse pour la santé. Vous débarrasser de votre voiture hors d’usage vous permettra donc de participer à la protection de l’environnement et de préserver votre santé.

Des avantages financiers

Opter pour un enlèvement d’épave effectué par un épaviste vous permettra d’éviter une amende pouvant s’élever à 75 000 euros. C’est en effet une obligation que la loi prescrit. Par ailleurs, en optant pour la destruction de votre épave, vous pourrez obtenir une prime à la conversion. C’est une aide financière que le gouvernement alloue aux propriétaires d’anciennes voitures. Pour en bénéficier, vous devez livrer la voiture hors d’usage dans les six mois qui suivent la demande de prime.

Vous devez également être le propriétaire du véhicule depuis au moins un an. La voiture quant à elle doit être immatriculée en France et être assurée. Pour finir, la demande de prime doit obligatoirement être adressée au vendeur ou à la société de location de longue durée.

La gratuité du service

L’enlèvement d’épave est un service 100 % gratuit. Vous n’avez donc aucune dépense à prévoir lorsque vous désirez vous débarrasser de votre voiture hors d’usage. Qui plus est, c’est un service qui se déroule très simplement et qui n’est pas chronophage.

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here