centre-auto-franchise

Vous souhaitez vous lancer sur le marché de l’auto et ouvrir votre propre centre auto franchisé ? Cet article est là pour vous y aider. Ouvrir son propre centre, c’est créer une petite entreprise et le faire en franchise. Cela vous permet notamment de bénéficier de la notoriété de l’enseigne existante. Voici comment procéder pour ouvrir votre centre auto franchisé.

Réaliser une étude de marché

La première étape est de réaliser une étude de marché approfondie dans la création de votre centre auto franchisé. Bien évidemment, il est indispensable d’étudier son marché avant d’entreprendre un quelconque projet de création d’entreprise. Cela vous permettra de vous rendre compte plus précisément de l’offre et de la demande.

A voir aussi : Quelle est la différence entre un crossover et un SUV ?

Il faut le dire, la concurrence sur le marché de l’automobile est rude. On compte même déjà plusieurs centres auto en France. Si vous souhaitez donc vous lancer sur ce marché, il est impératif de bien analyser le secteur dans votre région. Pour ce faire, posez-vous des questions telles que :

  • combien avez-vous de concurrents dans la zone ?
  • quels sont les prix pratiqués ?
  • quels sont vos fournisseurs potentiels ?
  • comment se caractérise votre cible et quels sont ses besoins ?
  • quelles sont les réglementations qui régissent le marché ?

En effet, toutes ces questions démontrent clairement le potentiel économique de votre projet. Une fois que vous avez obtenu toutes les réponses, vous pouvez passer à l’étape suivante.

A découvrir également : IBM transforme la voiture en espion des rues

Trouver le bon local pour son activité

L’ouverture d’un centre auto franchisé s’appuie en grande partie sur le local choisi. Choisir le bon local dans lequel implanter votre franchise est un défi de taille. Il est déterminant au succès de votre franchise. Bien évidemment, ce dernier doit être bien équipé. C’est pourquoi il est recommandé de trouver un local ayant une taille suffisante pour y exercer l’activité.

Un local d’environ 450 m2 est un espace minimal à prévoir pour installer votre centre auto franchisé. Le but est que le centre auto soit assez grand pour accueillir à la fois l’atelier et le magasin. L’atelier se doit d’être animé par les meilleures franchises de centre auto formées aux techniques d’entretien, ainsi qu’à la maintenance des installations technologiques de dernière génération.

Il faut noter par ailleurs que la recherche de votre local dépendra notamment de votre étude de marché. Il y a aussi la zone géographique dans laquelle vous souhaitez vous implanter. Selon vos moyens financiers, vous pouvez opter pour l’achat d’un local ou bien la location avec option d’achat. Le local doit respecter aussi les exigences en matière de réglementation. Le plus important est de vous assurer que ce dernier ait une bonne visibilité.

Choisir son statut juridique

Une fois que vous avez étudié votre marché de manière approfondie et dans le cas de l’ouverture d’un centre auto franchisé, il faut réfléchir au statut juridique à adopter pour votre activité. Deux possibilités s’offrent à vous : ouvrir votre centre avec un statut individuel ou un statut sociétaire.

Le statut d’entreprise individuelle est plus léger. L’avantage principal est bien évidemment financier. Vous pouvez démarrer votre activité avec moins. De plus, vous bénéficiez d’un régime fiscal et d’un régime social avantageux. Toutefois, le poids de toutes les responsabilités pèse directement sur vos épaules. Vous supportez aussi les risques financiers. Par ailleurs, le statut de personne morale est sans doute le plus adapté à ce type de projet. Il peut s’agir d’une SARL, d’une SA ou d’une SAS.

Évaluer l’investissement pour l’ouverture de la franchise

L’automobile en force sur le salon de la franchise et le droit d’entrée est assez élevé. L’investissement total à prévoir pour lancer votre activité dans le secteur peut aller jusqu’à 500 000 € selon l’ampleur de votre projet. Dans le cadre de l’ouverture de votre centre auto franchisé, vous devez faire attention à votre investissement de départ.

Pour ce faire, il est primordial de déterminer les besoins financiers de votre projet pour passer ensuite à la recherche de financement. Il faut noter que la plupart des franchises proposent un accompagnement dans la recherche de financement pour leurs franchisés.

Bien évidemment, la démarche la plus courante consiste à demander un prêt à un organisme bancaire. Dans ce cas, il est nécessaire de préparer votre projet à fond pour maximiser vos chances d’obtenir ce prêt. Il faut préciser que la plupart des banques exigent un apport personnel d’au moins 15 à 20 % du montant de l’emprunt demandé.

Si vous ne disposez pas de l’apport personnel nécessaire au lancement de votre activité, vous pouvez vous adresser à vos proches. Ceux-ci pourront peut-être vous apporter le complément nécessaire si vous leur prouvez la viabilité de votre projet.

D’ailleurs, ce financement permet surtout de rassurer le banquier. En effet, il sera plus facilement convaincu par la viabilité de votre projet s’il constate que votre entourage vous fait confiance.

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour vous lancer et ouvrir votre centre auto franchisé. Il ne vous reste plus qu’à faire connaître votre centre autour de vous pour attirer de la clientèle. Pour ce faire, il va falloir mettre en place quelques actions de communication.

  • Construire un business plan pour les Nuls poche Business
  • Nasse souris multiprises - Alu
  • Ouvrir un gîte ou une chambre d'hôte

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here