You are here
Home > Permis de conduire > Tout sur la récupération des points de permis de conduire

Tout sur la récupération des points de permis de conduire

Ça y est, vous avez obtenu votre permis de conduire et pouvez enfin conduire une voiture et être autonome. Pour que ce document officiel reste toutefois valide pendant longtemps, soyez vigilant et respectez le code de la route. Vous risquez en effet de perdre des points si vous ne faites pas attention et on peut même vous le retirer. Sans attendre de les voir tous retirés, récupérez-les progressivement si jamais cela arrive.

Le retrait des points du permis de conduire

Premièrement, sachez comment s’effectue le retrait des points du permis de conduire. Ils le sont suite à des infractions au Code de la route. Si les unes ne vous pénalisent que de certains montants d’amende, d’autres peuvent vous enlever de 1 à 6 points de votre permis de conduire. Les premiers cas répertorient entre autres le stationnement interdit, l’absence ou l’invisibilité de plaques d’immatriculation, la distribution d’un imprimé à une personne en train de conduire et autres. Ils n’engendrent pas de retrait de points, mais vous obligent à vous acquitter d’un certain montant d’amende selon la gravité de la faute. Lorsque cette dernière fait cependant partie de celles qui font l’objet de retrait de points, des points du permis peuvent être retirés suivant également son degré de gravité. Si vous ne faites donc pas attention, vous pouvez perdre jusqu’à 8 points d’affilée si accumulant infraction sur infraction. À partir de 6 points enlevés de votre permis de conduire, l’administration vous adresse une lettre recommandée vous en informant. Si vous voulez dans ce cas connaître le nombre de points qu’il vous reste, vous pouvez le demander auprès de la préfecture de votre région ou le faire sur son site en ligne.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours récupérer automatiquement vos points perdus en ne faisant aucune infraction pendant 6 mois à 2 ans. Vous pouvez aussi suivre un stage de récupération de points de permis comme sur Recup-pointspermis.com. Si jamais vous les perdez tous, il vous est toujours possible de repasser votre permis de conduire comme vous l’aviez fait pour l’obtenir. Cette dernière alternative s’avérant être laborieuse, n’attendez pas jusque-là pour récupérer vos points !

stage récupération permis voiture

La durée de récupération automatique de points

Depuis la sortie de la loi Loppsi 2 du 14 mars 2011 qui a apporté certains changements au Code de la route, les durées de récupération automatique des points du permis de conduire ont été assouplies. En effet, pour récupérer le seul point que vous avez perdu, vous avez dorénavant 6 mois au lieu du 1 an prévu initialement. Vous ne devez cependant pas vous rendre responsable d’une nouvelle infraction entre temps, au risque de le perdre pour de bon durant 2 ans.

S’il s’agit en outre de plusieurs points, il vous faut patienter 2 ans, à condition également de ne pas en perdre de nouveau pour pouvoir les récupérer tous. Ce délai prend effet dès l’encaissement de l’amende relative par le Trésor public. Il peut aussi être reporté à 3 ans sans infraction si l’automobiliste commet d’autres fautes entre temps.

Cependant, le délai légal de récupération du capital de points se stabilise à 3 ans si les infractions commises sont de 4ème ou de 5ème classe. On cite le refus de laisser passer un piéton sur les endroits prévus à cet effet, les excès de vitesse supérieurs à 20 km/h, le non-respect de la distance de sécurité et autres. Celles de 2ème et de 3ème classe sont, elles, relatives à l’usage du téléphone au volant, le changement de direction intempestif sans avertissement préalable, la circulation sur la bande d’arrêt d’urgence, etc. En cas de nouvelles infractions quelle que soit la classe, ce délai se réinitialise en cas de nouvelles fautes.

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière pour récupérer les points

Si le nombre des points retirés de votre permis de conduire arrive à 6, on vous en informe par lettre recommandée. Dans ce cas, on peut vous proposer de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité afin de vous permettre d’en récupérer 4. Au lieu de tous les deux ans comme autrefois, il peut être suivi tous les ans actuellement. Plusieurs types de stages existent ainsi selon le cas : le stage volontaire, le stage obligatoire pour ceux qui disposent d’un permis probatoire, le stage comme alternative à la poursuite judiciaire et le stage en complément d’une peine. Coûtant généralement autour de 250 euros, des organismes agréés et contrôlés par la préfecture en proposent. Vous pouvez donc vous renseigner auprès de celle de votre département pour connaître ceux chez qui vous pouvez en faire la demande.

Comme ces stages sont principalement axés sur la sensibilisation à la sécurité routière, ils vous informent sur les chiffres et les données liés. Ils vous délivrent aussi une approche de l’accident en vous faisant subir des tests de freinage dans le but de tester vos réflexes. Il en est de même pour des questionnaires relatifs permettant d’évaluer vos connaissances et obtenir des informations sur votre physiologie et votre perception en tant que conducteur. Durant le stage de récupération de permis de conduire, on vous fait aussi analyser une étude de cas liée à un accident provoqué par une infraction au Code de la route. La consommation d’alcool, de drogues ou de médicament lorsqu’on est au volant et leurs conséquences y sont aussi débattus, car faisant partie du programme.

Les démarches relatives à la récupération des points de permis de conduire

N’attendez donc pas le dernier moment pour récupérer vos points. En effet, une fois que vous n’en avez plus, votre permis n’est plus valide et vous devez le rapporter à la préfecture de votre département. Pour ce faire, un délai de 10 jours maximum vous est accordé après la réception de la lettre recommandée vous en avisant. Il vous faut ensuite attendre 6 mois pour pouvoir repasser les examens nécessaires du permis. Celui-ci s’allonge toutefois à 1 an si jamais vous perdez, encore une fois, la totalité de vos points dans une période de 5 ans.

Aussi, si votre permis date de moins de 3 ans, vous devez à repasser à la fois l’épreuve théorique et celle pratique du permis de conduire. Vous devez aussi effectuer un examen médical et psychotechnique en vue de l’évaluation de votre capacité à conduire. Au cas où il date de plus de 3 ans, vous ne passez que l’épreuve du Code de la route en plus de l’examen médical et psychotechnique.

Laisser un commentaire

Top