Le blouson est au motard ce que le tournevis est au bricoleur ! Cette pièce emblématique est devenue un indispensable pour toute personne se déplaçant à moto. Pour s’adapter à toutes les préférences, le blouson de moto s’est modernisé : il est fabriqué dans différents types de cuir, pour coller aux différentes personnalités.

Comment trouver LE type de blouson qui vous correspond ? Nous vous donnons toutes les informations dont vous aurez besoin pour vous familiariser avec les différents cuirs utilisés pour les blousons de moto.

Comment choisir son blouson de moto ?

Le choix du blouson de moto est très personnel : il s’agit d’un petit rituel durant lequel vous choisissez les coupes et les matières, mais où vous décidez aussi de l’esprit dominant de vos tenues vestimentaires. Le nombre de références disponibles en ligne et en magasin peut rendre ce choix difficile. Si vous ne savez pas vraiment ce que vous cherchez, nous vous conseillons de tester les e-shops spécialisés.

Les sites spécialisés dans les équipements moto Rev It par exemple, sont nombreux à présenter une large gamme de blousons en cuir. Une vision d’ensemble de ce que vous pourrez trouver en rayon vous donnera une idée des modèles qui vous intéressent.

Retenez qu’un modèle qui ira comme un gant à l’un de vos proches ne sera pas forcément celui qui vous conviendra. Nous vous recommandons de baser vos choix sur vos préférences personnelles : matières, pattes de serrage, nombre de poches internes et externes, design, robustesse, souplesse, rendu, facilité d’entretien… un bon blouson se choisit avec réflexion !

blouson moto cuir

Les différentes familles de cuirs

Le marché compte plusieurs familles de cuir pouvant être utilisés dans la fabrication d’un blouson. La catégorie des animaux à poils est la plus souvent utilisée pour la confection d’accessoires de moto.

Le veau

La peau du veau offre un cuir souple, apprécié pour sa résistance à toute épreuve. Le veau est légèrement rugueux, mais reste facile à traiter.

L’agneau

Le cuir conçu dans la peau d’agneau est le grand privilégié du domaine de la maroquinerie. Cette matière est à la fois douce et souple et offre un grain de peau particulièrement soyeux. La peau d’agneau est considérée comme la mieux indiquée pour la confection de vêtements.

Le mouton

Le cuir du mouton est une petite curiosité qui a fini par séduire les motards. Résistant et pratique, il est aussi reconnu pour son originalité.

La chèvre

La chèvre offre un cuir très robuste très apprécié par les créateurs de sacs et d’accessoires. Également souple et très fin, le cuir de chèvre trouve peu à peu sa place parmi les grandes références utilisées pour des blousons de moto.

Le buffle

Les amateurs de cuir brut et robuste apprécient le côté très rigide de la peau de buffle. La matière est tout indiquée pour la fabrication de blousons près du corps.

La vachette

La vachette est plus rustique que le veau : son cuir est moins souple et moins soyeux, mais gagne largement en solidité.

S’il est possible de trouver des blousons de moto en cuirs exotiques, fabriqués avec du serpent ou du crocodile, ces pièces sont généralement réservées à des collections de prêt-à-porter de luxe.

Les types de cuirs et leurs caractéristiques

Les traitements subis par le cuir changent son aspect. Ces traitements définissent le type de la matière :

Le cuir pleine fleur

Ce cuir présente une surface intacte, avec un grain de peau ayant gardé une haute densité en fibres. Le cuir pleine fleur est issu de la première couche de peau de l’animal. Il s’agit d’une matière de luxe très résistante donnant au blouson un rendu agréable et doux.

Le cuir fleur corrigée

À l’inverse du cuir pleine fleur, le cuir fleur corrigée ne présente aucun défaut de surface. La peau de l’animal est traitée mécaniquement pour supprimer l’excès de fibres. Si la matière est moins épaisse, moins élastique et moins robuste, elle met en avant une impression de grain lui offrant une certaine finesse.

Le cuir plongé

Aussi appelé « cuir aniline », ce type de cuir est fabriqué dans des peaux sans imperfection. La matière est teintée dans un bain, sans aucun ajout de protection. Le cuir aniline possède une douceur difficile à reproduire. Un blouson moto confectionné dans cette matière est une pièce de luxe fragile et onéreuse.

Le cuir foulonné

Ce type de cuir offre un grain quasi-parfait, accentué par un traitement à la vapeur. Le cuir foulonné se reconnait à sa texture qui « capte » le regard. Si la matière garde une certaine robustesse, elle est surtout appréciée pour son rendu élégant.

Le cuir pigmenté

Le cuir pigmenté est traité avec des colorants opaques pour masquer les imperfections de la peau de l’animal. En plus d’une apparence homogène, le traitement lui offre une meilleure résistance. Le cuir pigmenté est souvent utilisé pour fabriquer des blousons moto imperméables. Bien que la matière soit brillante, elle ne possède pas les qualités d’un cuir de vachette peu traité.

La patine

La patine est généralement un cuir aniline qui se bonifie avec le temps. Lorsque le cuir vieilli, il perd en uniformité et présente des plis caractéristiques. Très prisée pour la fabrication de blousons de moto vintage, la patine présente ses meilleurs atouts sur des cuirs marrons ou clairs.

Quel type de cuir choisir ?

Tout comme le choix du blouson, le choix du cuir doit répondre à vos préférences personnelles. Si les amateurs de blousons authentiques privilégieront automatiquement la vachette, les adeptes de new style n’auront aucun mal à passer d’un cuir à l’autre. Le type de cuir à retenir est celui dans lequel vous vous sentez à l’aise.

Outre le confort, il est important de considérer la qualité du traitement du cuir. Bien que les meilleures peaux soient celles qui ont été les moins dénaturées, il est tout aussi nécessaire de choisir un cuir qui vieillira bien et que vous pourrez garder longtemps.

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here