stage de récupération de points

L’inscription à un stage de sensibilisation à la sécurité routière permet de se voir attribuer jusqu’à 4 points supplémentaires afin d’éviter, par exemple, une suspension de son permis de conduire. Si la participation se fait généralement sur la base du volontariat, elle peut aussi être proposée sur décision judiciaire afin d’éviter une sanction.

Le stage de récupération de points volontaire

Les stages de récupération de points permettent de récupérer 4 points du permis de conduire après que des conducteurs aient commis une ou plusieurs infractions. Le stage volontaire peut s’effectuer une fois par an maximum et est accessible à tous sous condition d’avoir un permis valide de moins de 12 points. (Le solde de points étant consultable à n’importe quel moment sur le site https://tele7.interieur.gouv.fr/tlp/ (tout autre site n’est pas officiel, faites attention) ou en demandant un relevé intégral à la Préfecture). Le fait de suivre un stage de récupération de points permet de garder son permis de conduire valide et ainsi d’éviter une suspension ou un retrait de ce dernier. Il permet aussi aux conducteurs ayant passé leur permis de conduire il y a plusieurs années de remettre à jour leurs connaissances.

Découvrez également : Changer le titulaire d'une carte grise : quelles démarches ?

Le stage de récupération de points obligatoire

Le stage obligatoire peut soit s’inscrire dans le cadre d’un permis probatoire, soit être lié à une décision judiciaire. Dans le premier cas, cette formation obligatoire permet à de jeunes conducteurs de récupérer jusqu’à 4 points après avoir reçu la lettre 48n (lettre envoyée par le Ministère de l’Intérieur au cours de la période probatoire du permis de conduire après la perte d’au moins 3 points afin d’ordonner le suivi d’un stage de récupération de points).
Dans le deuxième cas, le stage est une alternative à des poursuites judiciaires ou s’inscrit dans la continuité d’un jugement, il ne permet alors pas la récupération de points.

Comment se déroule un stage de récupération de points ?

D’une durée de 14 heures réparties sur 2 jours consécutifs, le stage est organisé par un centre de formation agrée et permet la prévention des comportements routiers dangereux. Il est encadré par deux intervenants prenant en charge 6 à 20 participants : un psychologue ayant pour fonction la sensibilisation des conducteurs à certains thèmes tels que l’alcool ou la drogue et un spécialiste de la formation à la sécurité routière (BAFM) présent pour aborder les aspects techniques de la conduite et du code de la route. A la fin du deuxième jour de formation, une attestation de suivi de stage justifiant de la récupération des points est délivrée aux conducteurs.

A voir aussi : Demande de carte de grise en ligne : Comment ça marche ?

Pour participer à un stage de récupération de points, vous pouvez effectuer une réservation n’importe où et à n’importe quel moment en France. grâce à Plusdepoints.fr, vous pouvez trouver plus 12 600 stages et 1130 centres agréés par les préfectures afin d’obtenir les meilleurs prix à côté de chez vous !

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here