You are here
Home > Mécanique > La filière de la mécanique automobile recrute : comment se former ?

La filière de la mécanique automobile recrute : comment se former ?

secteur mécanique automobile recrute

Ces dernières années, le secteur de la mécanique, qu’il soit automobile, agricole ou poids lourds, connait de grosses difficultés de recrutement. En effet, des centaines de postes sont à pourvoir partout en France, mais ce domaine manque de candidats ! Pourtant de nombreuses formations existent.

Un secteur qui peine à recruter

Le secteur de la mécanique vit un véritable casse-tête sur le marché de l’emploi. Si de nombreux domaines sont désormais bouchés et voient s’agglutiner à leurs portes de nombreux diplômés, la filière de la mécanique est, elle, confrontée à la problématique inverse ! Trop de postes à pourvoir, mais pas assez de candidats formés. Cette pénurie de main-d’œuvre est une aubaine pour les nombreuses formations dédiées à ce domaine, réparties sur tout le territoire.

Des formations pour tous

BEP, CAP, CQP… plusieurs établissements proposent un cursus permettant de devenir mécanicien dans l’automobile, parmi lesquels des CFA. Ceux-ci n’hésitent pas à créer des partenariats, notamment avec des banques, pour toucher davantage de profils. Si le métier de mécanicien reste encore associé à l’image des mains dans le cambouis, les professionnels du secteur l’assurent, le métier a beaucoup évolué ces dernières années. Il est en effet moins physique, les professionnels sont plus outillés et l’électronique ainsi que les nouvelles technologies se sont fait une place de choix dans le domaine.

Les personnes formées doivent donc allier plusieurs qualifiés et être bien qualifiées, grâce par exemple à un bac professionnel.

Parmi les formations les plus suivies en France, citons le CAP mécanique, le BTS mécanique, la Licence Pro Mécanique, la Formation ingénieur spécialisé dans la mécanique ou l’industrie, les formations professionnelles pour adultes en reconversion professionnelle ou encore certaines écoles d’ingénieurs qui délivrent un diplôme bac +5.

Pour aller plus loin

Plus que le métier de mécanicien, c’est tout le secteur des industries de la mécanique qui recrute ! Il fait en effet appel à des nombreuses compétences et propose 3 grands domaines d’activités : mes équipements industriels, le matériel de précision et la transformation des métaux. Ingénieurs, techniciens et dessinateurs en construction mécanique imaginent et développent des produits ou procédés industriels. Ingénieurs spécialisés, techniciens d’assemblage, techniciens de maintenance, et opérateurs, soudeurs ou autres tuyauteurs sont particulièrement recherchés dans le domaine de la production.

D’après une récente étude, les industries mécaniques françaises regroupent 30 000 entreprises (dont 95 % de TPE-PME) et emploient plus de 600 000 salariés. C’est un des plus gros employeurs industriels français. Sur un créneau plus étroit, l’industrie de précision (optique, instruments de mesures et de navigation, matériel médical…) poursuit son expansion.

Enfin, à l’horizon 2025, l’industrie mécanique prévoit la création de plus de 40 000 emplois par an, toutes qualifications confondues.

Laisser un commentaire

Top