You are here
Home > Actus > Taycan 2019, la première berline 100 % électrique de Porsche prévue pour la fin 2019

Taycan 2019, la première berline 100 % électrique de Porsche prévue pour la fin 2019

Porsche Taycan 2019

Alors que le public amateur se remet à peine de la grande surprise qu’a été la sortie de la mythique 911, dans sa toute nouvelle version, Porsche a d’ores et déjà prévu son deuxième round pour le dernier trimestre de l’année. La Porsche Taycan 2019, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a tout pour s’imposer dans le segment des berlines 100 % électriques de l’année. Il semblerait qu’elle ait l’étoffe pour. Voyons tout cela de plus près.

600 chevaux et 500 km d’autonomie

Pour une première expérience, Porsche n’a pas boudé son plaisir. Le constructeur allemand a mis toutes les chances de son côté pour que cette première berline tout électrique marque l’histoire. La Porsche Taycan se classe donc, à cet effet, dans la catégorie des voitures hautes performances, en affichant une puissance phénoménale de 600 chevaux.

Pour atteindre un tel pic de performance, la berline serait équipée de deux moteurs, dont un positionné à l’arrière et développant une puissance de 408 chevaux, avec un couple de 550 Nm. Le second, quant à lui, est positionné à l’avant et développe 218 chevaux, pour un couple de 300 Nm. D’après les informations fournies par les ingénieurs de Porsche, une batterie lithium-ion de 650 kg, avec une capacité de 96 kWh, permettrait d’alimenter les deux moteurs.

Cependant, il convient de préciser que l’auto sera disponible avec 5 motorisations. En entrée de gamme, la Porsche Taycan sera proposée dans une version à propulsion de 326 chevaux alimentés par une batterie de 80 kWh. S’en suivra une version de 381 chevaux, équipée de la même batterie, mais à deux roues motrices. Seules les 3 dernières versions de 435 chevaux, de 490 chevaux et de 600 chevaux seront proposées avec une transmission à 4 roues motrices. Tous trois sont alimentés avec la même batterie de 96 kWh. Porsche prévoit même, dans un futur proche, une version de 734 chevaux.

Une sérieuse concurrente pour la Tesla Model S

Porsche a décidé d’investir un segment actuellement dominé par la Tesla Model S avec une Taycan aux performances des plus remarquables et aucun détail n’a été laissé au hasard. Pour ce qui est, par exemple de la boîte à vitesse, de la version de lancement de 600 chevaux, il s’agit d’un modèle à 2 vitesses expressément pensé, pour permettre à l’auto de ne pas s’essouffler beaucoup trop vite, lorsque les performances sont en hausse. L’objectif est surtout de ne pas malmener la transmission, qui se compose d’ailleurs d’un différentiel à blocage électronique positionné à l’arrière.

Grâce à cette fiche technique des plus reluisantes, la berline 100 % électrique est capable d’effectuer le passage de 0 à 100 km/h en seulement 3,5 secondes tandis qu’il ne lui faut que 10 secondes pour atteindre les 200 km/h. C’est également le temps qu’il lui faut pour atteindre 1000 Nm de couple, et ce, grâce au système de boost dont elle est équipé. Mieux encore, il faut à la berline, effectuer, quatre fois une accélération de 0 à 200 km/h et 10 fois le passage de 0 à 100 km/h pour qu’une baisse de performances ne se fasse ressentir. 

Une 911 en plus écologique

Cette première expérience du constructeur allemand dans le giron du 100 % électrique semble avoir tout ce qu’il faut sur le papier. Tout porte à croire qu’il en est de même sur la piste, si l’on prend en compte les bruits de couloirs. Visiblement, la berline serait une version plus écologique de la Porsche 911 qui s’est récemment refait une beauté.

Connaissant justement la 911, on sait d’emblée que la Porsche Taycan ne sera pas une enfant de chœur. Rien à voir avec la Tesla Model S, dont les promesses de puissance se sont révélées être des plus décevantes.

Le premier atout de cette berline 100 % électrique est son aisance de conduite, du moins, c’est ce qu’elle a prouvé lors des essais sur circuit. Cela est essentiellement dû au positionnement des deux moteurs, disposés plus bas. Résultat, la berline a un meilleur centre de gravité à celui de la Porsche 911 Turbo.

Voilà qui devrait rassurer les inconditionnels de la marque, sachant que l’auto pèse tout de même 2 tonnes. Un poids qui s’équilibre très bien avec la puissance des moteurs qui, il faut le préciser, est immédiatement disponible. En plus, le système de boost utilisé par la Porsche Taycan est le même que celui du coupé.

En attendant, c’est avec impatience que la Porsche Taycan est attendue pour sa première apparition publique dans quelques jours au Salon de Francfort 2019 en septembre prochain.

Laisser un commentaire

Top