You are here
Home > Actus > Peugeot 208 HYbrid Air 2L : objectif incertain

Peugeot 208 HYbrid Air 2L : objectif incertain

Peugeot 208 Hybrid Air 2L

Peugeot présentera le concept-car 208 HYbrid Air 2L au Mondial de l’Auomobile. Une 208 allégée à grands renforts de matériaux composites et équipée du système Hybrid Air. Une solution technologique difficilement adaptable à un coût raisonnable dans les prochaines années.

Au salon de Francfort 2013, Peugeot présentait une 208 ne consommant que deux litres aux 100 km. C’était le concept 208 Hybrid FE, une hybride (3 cylindres, moteur électrique) dépouillée et optimisée en matière d’aérodynamisme.
Un an plus tard, la marque sochalienne revient au Mondial de l’Automobile avec la même idée, mais une technologie différente.
Le concept  208 HYbrid Air 2L qui sera présenté à Paris ne fait plus appel à une hybridation électrique. Assez complexe, cette architecture développé par Peugeot Sport, a été remisée au profit de l’Hybrid Air. Ce système, dévoilé il y a bientôt deux ans, est toujours en développement. Des premières démonstrations à la presse ont déjà eu lieu mais aucune date de commercialisation n’est encore évoquée. Le groupe français est actuellement à la recherche d’un partenaire pour poursuivre le projet.

Surcoût important sur une voiture populaire

Le concept 208 HYbrid Air 2L, reprend donc les idées de base de la 208 Hybrid FE : voiture allégée grâce à l’utilisation de matériaux composites et d’aluminium (860 kg au final) et moteur trois cylindres essence (1.2L PureTech 82 chevaux retravaillé). L’objectif est le même : faire tomber la consommation à 2 l/100 km.

Réaliste ? On voudrait y croire, mais utiliser des matériaux composite et de l’aluminium dans une voiture populaire, ce n’est pas vraiment adapté. Peugeot semble buter sur ces problèmes de coûts de fabrication, notamment sur le système Hybrid Air. La marque l’avoue sans détour « ce projet comporte un critère impondérable ; les technologies employées doivent être industrialisables à un coût abordable à l’horizon 2020 ».
Rappelons que son rival Toyota a pu intégrer un module hybride sur une voiture de cette taille (la Yaris) après des années de production de son système hybride sur des véhicules plus importants. Lancer un nouveau dispositif hybride sur une petite voiture, même sans batterie, est donc forcément plus difficile.

Laisser un commentaire

Top