Cadillac Cue

Une étude du cabinet IHS affirme que Linux sera le premier système d’exploitation utilisé par les les systèmes multimédia embarqués, à partir de 2020. Un domaine dominé aujourd’hui par QNX.

Ces dernières années, les constructeurs automobiles ont lancé une multitude de systèmes multimédia embarqués, fonctionnant sous différents systèmes d’exploitation. Mais à mesure que cet équipement se généralise, Linux pourrait lentement s’imposer.
Selon une étude menée par IHS Automotive, ce système d’exploitation devrait rafler 30% du marché mondial en 2018 puis 41,3% en 2020, avec 53,7 millions d’unités sur un total de 130 millions d’unités.
QNX perdrait ainsi sa place de leader et Microsoft, aujourd’hui à son apogée, déclinerait lui aussi en parts de marché.
Cette dynamique propice à Linux repose sur des perspectives de réduction de coûts liés à l’Open Source ainsi qu’à la conversion de plusieurs fournisseurs de logiciel vers cet environnement. Mais selon IHS, la première motivation de l ‘industrie automobile serait surtout la possibilité de configurer et maîtriser leurs architectures logicielles.

A lire en complément : La Tesla model 3 et ses accessoires arrivent sur le marché français

Toyota, Jaguar/Land Rover et PSA ont récemment annoncé qu’ils comptaient se doter de nouveaux systèmes multimédia reposant sur Linux.

A découvrir également : Vitres teintées interdites : quelles règles et amendes ?

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here