You are here
Home > Mécanique > Les femmes et l’automobile : simples préjugées ou des faits avérés ?

Les femmes et l’automobile : simples préjugées ou des faits avérés ?

« Les femmes sont plus mauvaises conductrices que les hommes. » « Les femmes n’y connaissent rien en mécanique. » «Les femmes causent le plus d’accidents. » Les clichés contre les femmes en ce qui concerne les voitures en général sont toujours présents dans la société d’aujourd’hui. Malgré les différents combats pour l’égalité des chances entre les deux sexes, dans le secteur automobile les idées reçues ont la vie dure.

Ces derniers temps, les femmes prennent de plus en plus la parole et dénoncent des faits pour changer les mentalités. À travers les campagnes sur les réseaux sociaux comme #Metoo ou les affaires Weinstein, le comparateur de pneus en ligne Tiregom est de ceux qui ont voulu lever un voile sur ce sujet et a réalisé une enquête sur ces clichés qui existent sur les femmes et la voiture. Auprès de 1200 personnes, 600 hommes et 600 femmes, possédant le permis B et une voiture, cette étude se veut être représentative de la population française. À cette étude, s’ajoutent d’autres enquêtes qui ont déjà été effectuées traitant le même sujet. Alors qu’en est-il ? Les préjugés sont-ils en fait des vérités ou un tas d’idées ridicules ?

Au volant, les hommes seraient plus doués que les femmes ?

Cette affirmation viendrait-elle du fait que les femmes sont moins nombreuses à réussir leur examen de permis de conduire ? Ce taux de succès est de moins 10 points par rapport aux hommes. En 2014, il était de 55% pour les femmes contre 65% pour les hommes qui passent leurs permis de conduire. Elle peut également venir de la condition dont les femmes ont été cantonnées auparavant : celle de passagère ou de spectatrice uniquement. Pourtant de nombreuses représentantes du sexe féminin ont déjà réussi à devenir pilotes de rallyes douées et réputées.

Selon le rapport de l’enquête de Tiregom.fr, 30% des hommes interrogés pensent que les femmes conduisent effectivement moins bien. De l’autre côté, il y a quand même 12% de femme qui sont d’accord avec cette affirmation. Toutefois, si vous regardez de plus près les chiffres sur les infractions routières (selon le bilan de l’année 2016), 67% des retraits de points de permis de conduire sont adressés aux hommes. De plus, ils sont les auteurs de 81% des accidents mortels et de 95% de délits routiers…

L’expression « femme au volant, mort au tournant » n’a donc pas lieu d’être et 80% des personnes sondées par Tiregom pensent que ce cliché est ridicule. Les femmes n’ont pas plus de possibilités de causer des accidents que les hommes. Une autre étude réalisée en début d’année, effectués sur plus de 2100 personnes de femmes titulaires d’un permis de conduire, vient étoffer cette analyse. 67% d’entre elles affirment suivre scrupuleusement le Code de la route au volant, tandis que 84% n’ont fait aucun accident depuis deux ans.

les femmes et les voitures

Côté mécanique : qui s’en sort le mieux ?

En dehors de la conduite, l’enquête se tourne également sur les compétences mécaniques des deux sexes. 63% des personnes sondées par Tiregom ne sont pas d’accord avec l’affirmation disant que les hommes sont plus doués pour la mécanique que les femmes. 11% des femmes et 12 % des hommes pensent que c’est tout à fait vrai, tandis que 38 % des questionnés pensent que les hommes sont plus compétents dans certains domaines techniques.

Toujours dans ce contexte, 38% des interrogés, hommes et femmes, effectuent eux-mêmes les réparations de leur véhicule. Il peut s’agir de petites révisions, des changements de roues ou même la vidange. Chez les hommes, 45 % d’entre eux ne se sentent pas capables de faire ce type d’entretien eux-mêmes et font appel à un garagiste. Chez les femmes, le pourcentage est de 52%. Pour le reste, c’est à cause d’un manque de temps surtout qu’ils ne s’attellent pas à cette tâche.

Quand il faut contacter une autre personne pour réaliser ces réparations de voiture, 18% du panel interrogé font appel un homme de son entourage et 81% préfèrent se tourner vers un ou une professionnelle. Et lorsqu’il s’agit de confier sa voiture à un garagiste, l’enquête a révélé que 22% des Français ne feraient pas confiance à une femme garagiste. Ces dernières sont en effet de plus en plus nombreuses à exercer dans des entreprises ou à leurs comptes. Même si le chiffre n’est pas encore trop important, il s’avère que l’orientation des femmes vers ce secteur serait encouragée si les constructeurs automobiles ou les entreprises spécialisées recrutaient davantage de femmes…

La bonne nouvelle vient du fait que 77,6% des Français n’ont pas de préférence sur le sexe du professionnel qui effectuera l’entretien de leurs voitures. Cela n’empêche que les individus qui ne font confiance qu’à une femme ne représentent que 0,4%.

Pourtant, selon les résultats de minute-auto.fr, seuls 26 % des femmes françaises craignent les pannes et 38% les crevaisons. Un pourcentage assez faible puisque 59% des conductrices sont capables de changer des pneus sans l’aide d’une tierce personne.

Les préjugés tendent à s’effacer, mais lentement

Les résultats de ces études ne sont pas si négatifs pour la femme. Il est clair que les affirmations blessantes concernant les femmes et l’automobile sont nombreuses. D’une part, l’échec des femmes au permis de conduire ne dépend pas seulement de ses compétences au volant, mais aussi d’autres facteurs comme le nombre d’heures passer en cours ou le temps de préparation aux épreuves. D’autre part, les femmes sont encore sous-représentées dans les métiers de l’automobile. Peu d’entre elles considèrent ce secteur comme une orientation professionnelle potentielle. Celles qui y travaillent déjà occupent surtout des postes administratifs.

La conquête du monde de l’automobile se fait progressivement pour les femmes. En plus de faire valoir leurs compétences dans le domaine, ces dernières doivent prouver que le véhicule n’est pas seulement un outil d’émancipation. Avant de partager vos clichés sur les femmes au volant ou ses relations avec la mécanique, il serait nécessaire de vous informer sur les chiffres et les enquêtes existant en la matière.

infographie

Laisser un commentaire

Top