Land Rover Defender 2019

Il semblerait que le constructeur anglais surfe sur la vague de succès provoqué par de retour de sa Land Rover Defender en 2016. Après une absence très remarquée, c’est avec sensation que le SUV a débarqué et au bout de 3 ans sur les routes, le constructeur espère bien renouveler l’expérience. La prochaine sortie d’une prochaine génération, la Land Rover Defender 2019, n’est plus une rumeur. On est, cependant, curieux de découvrir ce que le fabricant propose de nouveau cette fois sur son 4X4 anglais pur-sang, prévu pour être sorti le dernier trimestre de l’année.

Le SUV en essai sur le périphérique parisien

C’est sur les réseaux sociaux que les images de la version finale de la Land Rover Defender 2019 ont été publiées. Sur les images, on découvre un engin de forme cubique, très proche de la version originelle de l’engin. Le constructeur reconduit également le ¾ avant, ce qui permet à la Land Rover Defender de rester fidèle à ses codes.

Du changement, il y en a, puisque sur les images, on peut voir la nette progression en termes de style par rapport à la version 2016. Même si l’affiliation n’est pas flagrante, on ne peut pas non plus parler de virage à 360°. Certains éléments qui participaient à son charisme légendaire et qui étaient essentiellement inspirés du look de la Jeep ont disparu.

Si la carrosserie à 5 portes est restée, même si, pour cette version, le châssis est bien plus court. Il en est de même pour les porte-à-faux arrière et avant qui, il semblerait, sont bien plus courts. Visiblement, les dimensions du SUV ont été revues à la baisse. La bonne nouvelle est que cela permettra à l’auto de venir plus rapidement à bout des pentes. Précisons cependant que le SUV, outre la version à 5 portes, sera également proposé en version 3 portes et pick-up.

La cure de jeunesse de cette Land Rover Defender se poursuit également à l’avant, avec un baroudeur qui a été équipé de nouveaux feux avant circulaires à LED ainsi que de nouveaux boucliers. La dernière touche de nouveauté est apportée par l’instrumentalisation entièrement numérique, selon les rumeurs. Elle sera mise en avant par un habitacle des plus épurés.

Un moteur hybride en route

Si c’est à peu près tout ce qu’on sait à ce jour sur l’intérieur et le look de la Land Rover Defender, les informations sur sa motorisation, elles, ne sont pas plus fournies que cela. D’après les rumeurs qui circulent, cependant, le futur SUV Defender sera probablement proposé en version hybride. Des rumeurs qui sont confirmées par le constructeur automobile anglais, un projet qui a pour but de permettre au nouveau venu d’être conforme aux normes européennes en vigueur.

Le constructeur anglais a prévu de proposer autant des modèles hybrides simples que des versions rechargeables. Bien entendu, des motorisations traditionnelles à essence et diesel seront aussi disponibles. D’après les informations disponibles, un moteur 4 cylindres 2,0 litres ainsi qu’une version V6 3,0 seraient prévus. Si rien n’est encore confirmé, tout porte à croire que la Land Rover Defender sera proposée avec une transmission intégrale.

On attend alors patiemment le prochain Salon de Francfort en septembre pour lever le suspense sur les autres détails, notamment les prix. Quant à la commercialisation, elle est prévue pour le début d’année 2020. 

Crédit photo : autoplus.fr

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here