conducteur chariot manutention

L’utilisation d’un chariot élévateur au sein d’une entreprise comporte des risques et requiert des compétences particulières. Le code du travail précise qu’il faut avoir reçu « une formation adéquate » pour travailler sur un poste de conducteur de chariot élévateur. Il existe deux possibilités pour acquérir cette formation : le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) et l’autorisation de conduite qui est délivrée en interne par l’employeur.

Les missions du conducteur de chariot élévateur

Au quotidien, le conducteur de chariot élévateur s’occupe des opérations de manutention dans l’entreprise. Il gère les flux physiques (marchandises, stocks, produits finis, matières premières, etc.) dans un entrepôt, un magasin, des quais ou un centre logistique. Ce métier demande une très bonne organisation, un minimum de connaissances en informatique, une condition physique correcte, de l’adresse et de la précision. Le conducteur de chariot élévateur est un emploi évolutif, notamment vers les postes de préparateur de commande, cariste d’entrepôt ou agent-magasinier.

Découvrez également : Demande de carte de grise en ligne : Comment ça marche ?

Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES)

Il n’est pas obligatoire selon le Code du travail, mais il est tout de même fortement recommandé par la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Le CACES ou « certificat cariste » s’obtient à la suite de la validation d’un examen, encadré par un organisme formateur reconnu par la Sécurité sociale et l’INRS. Une fois en poche, le certificat est valable 5 ans et le cariste peut travailler dans la société de son choix (Le CACES est toujours valide si le détenteur du diplôme décide de changer d’entreprise). Au bout des 5 années, le titulaire du certificat devra repasser des tests afin de vérifier son aptitude à la conduite de chariots élévateurs.

L’autorisation de conduite délivrée par l’employeur

Pour obtenir l’autorisation de conduite, le salarié doit remplir certains prérequis : être majeur et avoir l’accord de la médecine du travail. Pour obtenir cette autorisation, l’employé devra répondre à des questions théoriques (règles de sécurité, connaissance, etc.) et passer une épreuve pratique destinée à évaluer sa maîtrise du chariot élévateur et l’application des règles de sécurité (générales et spécifiques à la société). Si la personne valide avec succès l’examen, alors le chef d’entreprise lui signera une autorisation de conduite temporaire correspondant à la durée de sa tâche.

A voir aussi : Carte grise et permis de conduire s’obtiennent uniquement en ligne

Se préparer pour obtenir l’habilitation

Afin de décrocher plus facilement l’autorisation de conduite ou le CACES, il est possible de se préparer grâce à des stages. Le centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) propose ce type de formation. Elle se déroule sur 5 demi-journées et est organisée localement. Durant la formation, le stagiaire révisera toutes les facettes du métier de cariste (règles de sécurité, maîtrise du chariot élévateur, exercices spécifiques, etc.) et sera prêt à passer l’examen du CACES ou de l’autorisation de conduite.

  • BRUDER - 02511 - Chariot élévateur LINDE - Rouge
    Fourches amovibles Attelage arrière Utilisation intérieure et extérieure A partir de 3 ans Fonctionne sans pile
  • New Ray - 87865 - Robot Radiocommandé - Chariot Élévateur
    Descriptif produit: Chariot élévateur radio-commandé toutes fonctions échelle 1/14° livré dans un coffret contenant une étagère et des palettes + divers accessoires offrant une grande jouabilité. Nécessite des piles : x non incluses Age minimum : 5 mois
  • Plate-forme de chargement Chariot élévateur hubdi hauteur 900 mm Portée 300 kg 0,3t
    UNE FORTE CAPACITÉ DE CHARGE - Le chariot de la table élévatrice peut facilement transporter de lourdes charges jusquà 300 kg / 1,0t et est donc parfaitement adapté à un usage quotidien FACILE À UTILISER - Le timon de conception ergonomique combiné à lélévateur hydraulique crée une opération conviviale qui évite à lopérateur de faire des efforts physiques GRANDE PORTÉE DE LA COURSE - Lunité peut être soulevée jusquà une hauteur totale de 900 mm en peu de temps EXCELLENTE QUALITÉ - Le châssis en acier industriel résistant à la torsion et le système polyuréthane, qui suse peu et qui est facile à utiliser les pneus permettent une conduite souple et toujours sûre PLATE-FORME - La plate-forme de la table élévatrice a des dimensions généreuses de 855x500x50 mm et offre beaucoup despace

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here