You are here
Home > Essais > Essai de la Renault Koleos

Essai de la Renault Koleos

renault kaleos
L'avis de l'expert
  • Confort
  • Habitacle
  • Amortissements
  • Nombre de places (moins de 7)
  • Boite de vitesse / Embrayage
3.2

Renault met sur le marché un nouvel opus haut de gamme : la Koleos, qui s’inscrit dans le droit fil de la Captur et la Kadjar. Koleos ! Le nom doit certainement vous dire quelque chose et pour cause, c’était l’intitulé de la gamme d’une première génération de SUV qui n’avait pas connu un franc succès auprès du grand public. Avec la Koleos 2, Renault a soigné la mise du véhicule en mettant le paquet pour le renouvellement de son SUV.

Le public visé est moins familial : pas de 7 places mais vous ne trouverez rien à redire sur la finition haut de gamme de ce Koleos. Pour sa nouvelle Koleos, Renault a en quelque sorte puisé dans le « patrimoine génétique » issu de son alliance avec Nissan. En effet, la Koleos 2 partage sa plateforme avec le SUV de la marque japonaise : le X-Trail. Autant dire que la base technique a été testée avec succès. Sur le plan esthétique, il est difficile d’établir une filiation entre les deux SUV car Renault a mis un point d’honneur à doter la Koleos d’une identité qui lui est propre ; ce qui permet d’ailleurs de différencier les deux produits et d’éviter tout risque de cannibalisation. Alors que vaut la Koleos 2 de Renault ?

Une finition haut de gamme renforçant le côté chic du véhicule

Il faut noter que l’habitable de la Koleos se marie parfaitement avec la carrosserie. On note à l’intérieur du véhicule un grand écran vertical de 8,7 pouces ainsi que le bloc d’instrumentation digitale. Les matériaux utilisés se signalent par leur noblesse avec des finitions travaillées. La Koleos se caractérise en particulier par sa finition « Initiale Paris » comportant  une sellerie cuir à deux teintes. L’équipement à l’intérieur du véhicule est assez luxueux : sièges ventilés ; installation audio Bose avec suppression des bruits extérieurs, chargeur de portable à induction, toit ouvrant etc.

Koleos parmi les plus confortables de sa catégorie

Les modèles concurrents tels que la Peugeot 5008 ou le Skoda Kodiaq mettent un accent particulier sur la capacité d’accueil, Koleos quant à lui mise davantage sur le confort. Il n’existe donc malheureusement pas en version 7 places ; pour cela Renault a déjà ce qu’il faut avec le Grand Scénic et l’Espace. Avec la Koleos, l’espace aux genoux a été bien étudié et constitue l’un des plus appréciables du segment, la garde au toit est convenable et les sièges offrent un séant moelleux. Le modèle est équipé de prises USB et de sièges chauffants. Ces éléments font probablement la Renault Koleos, le SUV généraliste, le plus confortable de sa catégorie.

Qu’en-est-il du point de vue de la mécanique ?

Du point de vue mécanique, la Renault Koleos se distingue par son originalité avec seulement deux moteurs diesel proposés au catalogue : le 1.6 dCi 130 et le 2.0 dCi 175. Le 2.0 dCi n’est pas mal, il s’agit en effet du seul moteur qui soit en mesure d’allier la transmission 4×4 et la boîte automatique. C’est un moteur puissant qui pèche cependant par son niveau sonore élevé et ses vibrations.

Sur le choix de la boîte vitesse, le Renault Koleos se distingue une fois de plus. Les concepteurs contrairement à ce qu’on aurait pu attendre ne font pas le choix de la boîte EDC à double embrayage mais plutôt celui de la boîte X-Tronic qui est une boîte à variation continue de Nissan. Cette boîte n’est pas dénuée de qualité en termes de douceur de fonctionnement et en termes de réactivité. La clientèle asiatique qui reste la cible de la Renault Koleos montre une préférence pour ce type de boîte à vitesse à laquelle elle est plus habituée.

Laisser un commentaire

Top