You are here
Home > Sécurité routière > Les conseils à connaître en cas de neige ou de verglas

Les conseils à connaître en cas de neige ou de verglas

L’hiver reprend ses droits pour le plus grand bonheur des amateurs affriolés du spectacle des flocons de neige et des plaines à la blancheur immaculée… Mais l’hiver ce n’est pas que ces bons côtés, c’est également le cauchemar des automobilistes livrés à l’exercice périlleux de la conduite sur des routes enneigées voire verglacées. Dans de pareilles situations, un seul mot d’ordre est de mise : prudence ! Sauf impérieuse nécessité, il est conseillé de rester chez vous. Si pour des raisons professionnelles ou pour diverses autres raisons, vous n’avez pas d’autre choix que de prendre votre véhicule, nous vous proposons de suivre nos conseils pour aborder le verglas et la neige en toute sérénité.

Attention à vos roues !

En traction, en propulsion ou en transmission intégrale, il faut noter qu’il est important d’équiper vos quatre roues en pneus hiver ou de chaussettes à neige. D’après le fabricant de pneumatiques Goodyear, une voiture qui roule à 80 km/h sur la neige s’arrête en 70m avec des pneus hiver contre 112m avec des pneus classiques. Les pneus hiver sont fabriqués à partir d’une gomme qui favorise l’adhérence.

En équipant deux roues et non les quatre, vous risquez de mettre à mal la stabilité du véhicule. Avec une voiture à traction, la voiture risque de rouler de travers au moment des virages et freinages ; avec une voiture à propulsion, vous risquez d’avoir du mal à tourner.

Adoptez une conduite adaptée

Privilégiez une conduite toute en souplesse, réduisez la vitesse afin d’éviter la perte d’adhérence. Il est important d’observer une distance de sécurité plus importante. Evitez les manœuvres brusques, si vous souhaitez accélérer, appuyez sur la pédale en douceur. Si vous sentez que vous perdez légèrement le contrôle de votre voiture, évitez à tout prix de freiner.

La bonne manœuvre si vous sentez une perte de contrôle consiste à procéder à un débrayage pour faire pivoter les quatre roues à la même cadence pour ensuite vous remettre sur votre chemin. Si votre arrière glisse de travers, il faut contre-braquer c’est-à-dire braquer vers la direction que l’on souhaite prendre. Si en dépit de cela, la dérive dépasse un angle de 45° par rapport à l’axe de la route, alors il ne reste plus qu’à espérer votre manœuvre ait fourni assez de puissance pour vous éviter la sortie de route.

Pensez au kit de survie !

Si vous envisagez un long voyage hivernal pour rejoindre par exemple votre station de ski, vous risquez d’être confronté à des routes submergées par la neige, autant alors penser à se ménager un petit kit de survie. Pour parer au pire qui peut résulter les blocages éventuels sur la route, prévoyez une couverture, une lampe torche, des victuailles ainsi qu’une boisson chaude.

Laisser un commentaire

Top