conduite verglas

Le verglas qui se forme sur la route en période d’hiver est la cause d’un grand nombre d’accidents. La plupart du temps, ces accidents ont pour cause une perte de contrôle du véhicule sur la chaussée. Pour éviter ces déconvenues, il convient alors de respecter quelques mesures afin de conduire en toute sécurité sur ce type de route.

Utilisez des pneus adaptés sur toutes vos roues

C’est l’un des tout premiers conseils à suivre pour une conduite en toute sécurité durant la période hivernale. En effet, vous devez équiper votre véhicule de pneus adéquats. Il s’agit ici des pneus d’hiver qui sont obligatoires. Ils sont antiglisse et ont la particularité de demeurer souples même avec une température en dessous des 7 °C. De plus, ils disposent de grands blocs qui enlèvent la neige fraîche et des lamelles qui favorisent une parfaite adhérence à la route même sur du verglas.

A découvrir également : Des passages piétons lumineux pour améliorer la sécurité

Encore appelés pneus contact ou pneus neige, les pneus hiver sont donc indispensables pour votre sécurité sur la route en cas de verglas. Une étude a d’ailleurs montré l’efficacité de ces types de pneus sur un véhicule roulant à 80 km/h sur la neige. L’étude révèle que ce dernier s’arrêtait au bout d’une distance de freinage largement inférieure à celle d’un véhicule équipé de pneus ordinaires.

Par ailleurs, si vous choisissez d’équiper votre véhicule de pneus neige, il faudra vous s’assurer de les mettre sur toutes les roues. Une pratique récurrente est de vouloir faire des économies en équipant seulement les roues motrices de pneus neige. Cela aura pour effet de compromettre la stabilité de votre véhicule et d’accroître les risques d’accident. Pour éviter un éventuel drame, il faut impérativement chausser à toutes les roues des pneus neige. Ceci indépendamment du fait que votre véhicule soit une traction (motricité avant), une propulsion (motricité arrière) ou un quatre roues motrices.

A lire également : Alcool au volant : le gouvernement veut aller plus loin dans la prévention

Optez pour des chaînes sur vos roues motrices

À défaut de changer entièrement la pneumatique de votre véhicule, vous pouvez aussi mettre des chaînes aux roues du véhicule ou des chaussettes à neige. L’objectif ici est d’assurer au véhicule une progression minimale et à vitesse réduite. Pour cela, contrairement au conseil précédent, seules les roues motrices du véhicule doivent être équipées de chaîne.

Certains fabricants proposent de vraies chaînes à adapter alors que d’autres offrent des chaussettes qu’il faut mettre aux roues motrices. Selon votre modèle de voiture, il faudra adopter le type le plus adapté et le plus facile à mettre sur vos roues.

Ayez des réflexes de conduite souple

Lorsque vous roulez sur du verglas, vous devez adopter un mode de conduite souple afin d’éviter tout désagrément. Ainsi, il est nécessaire de réduire votre vitesse de conduite, même si le véhicule est déjà équipé de chaînes ou de pneus neige. En effet, contrairement à la neige, le verglas se remarque bien moins sur la route. Vous devez donc anticiper sur les risques en réduisant votre vitesse en cas de neige ou de basse de température.

conduite sur la neige ou le verglas
La conduite sur la neige ou le verglas, c’est réservé aux pros !

Un autre réflexe à avoir est d’augmenter significativement votre distance de sécurité. Lorsqu’on parle de distance de sécurité, on fait référence à la distance qui sépare votre véhicule de celui qui vous précède. Augmenter cette distance vous permettra de prendre vos précautions sur la distance de freinage du véhicule. Celle-ci étant quadruplée sur les routes enneigées ou sur le verglas. Vous aurez ainsi la possibilité d’anticiper à temps sur votre freinage pour éviter les à-coups.

Par ailleurs, une conduite avec des manœuvres brusques sera à bannir. Évitez par exemple les mouvements brusques du volant. Ils peuvent causer une perte de contrôle du véhicule quand vous freinez au même moment. Optez aussi pour des démarrages en douceur pour éviter le dérapage des pneus sur le verglas.

Évitez enfin de freiner dans un virage ou de freiner trop brusquement. Pour ralentir, donnez juste de petits coups de frein réguliers et utilisez au maximum le frein moteur afin de conserver l’adhérence à la chaussée de votre véhicule.

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here