Tesla

La question des batteries des voitures électriques est un sujet sensible, qui amuse beaucoup les détracteurs de ces véhicules. Initialement, la Tesla Model 3 devait offrir une autonomie de 1 600 000 kilomètres. Cela ne fut pas le cas puisque la capacité décline dès 1 500 cycles de recharge, soit entre 500 et 800 000 kilomètres. Tesla vient toutefois d’annoncer une batterie capable de tenir réellement les près de 2 millions de kilomètres. Mais comment cela est-ce possible ?

Des batteries pour usages spécifiques

Le partenaire en charge de la recherche et développement chez Tesla a annoncé une nouvelle génération de batterie, nettement plus efficientes. La raison ? C’est la volonté de la marque californienne de s’adresser aux taxis. Ces derniers font face à des contraintes importantes. Ainsi, cette nouvelle batterie serait capable d’encaisser sans contrainte 4 000 charges. Mieux encore, les 6 000 charges seraient accessibles. L’autonomie totale dépasserait alors très probablement les deux millions de kilomètres. Les tests effectués à des températures très diverses (20, 40 et 55° C) sont concluants.

Vous devriez lire ceci aussi : Le top 10 des innovations technologiques en Formule 1

Vers un nouveau fournisseur de batteries ?

Actuellement, les batteries Tesla sont fournies par Panasonic. La plus grosse capacité proposée atteint les 100 kWh sur les Model S et X 100D. Après le rachat du groupe californien Maxwell, spécialisé dans les super-condensateurs, Tesla pourrait tout à fait prendre son indépendance quant à la conception de ses batteries. Reste à savoir si cette super batterie de nouvelle génération pourrait tenir ses promesses à grande échelle…

Les nombreux enjeux de Tesla

Tesla veut démocratiser l’image de la voiture électrique haut de gamme. Son image est forte et l’endurance des modèles n’est plus à prouver. Néanmoins, de nouveaux acteurs sont apparus et pour parvenir à lutter efficacement face à la concurrence, la firme créée par Elon Musk devra continuer ses efforts. La récente baisse de prix (jusqu’à 50 000 € sur les versions P100D) va en ce sens. Mais pour combien de temps encore ?

A lire également : Le stationnement via smartphone s’étend à Paris

Une remarque ? Une question ?

Please enter your comment!
Please enter your name here